4 min de lecture Editos

"Danse avec les stars" : le casting ringard ? "L'accusation est absurde"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc se réjouit de la pluralité de fortes personnalités dans la nouvelle saison du concours de danse de salon qui débute samedi 14 octobre sur TF1.

Le casting complet de "Danse avec les stars"
Le casting complet de "Danse avec les stars" Crédit : Christophe Chevalin / TF1
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc et La rédaction numérique de RTL

Moi, j'aime bien l'alliance des contraires, le mélange des (bons) genres, l'association de fortes personnalités ayant pourtant a priori autant de points communs entre elles, qu'un koala shooté à l'eucalyptus en a avec une tortue pondeuse des Galapagos...

Autrement dit, si on excepte le fait que les deux pâtissent hélas de la destruction de leur habitat par l'homme. Et des "fortes personnalités" amenées à cohabiter, il y en a beaucoup dans la 8e saison de Danse avec les stars qui commence samedi 14 octobre sur TF1.

À commencer par Nicolas Archambault, le très esthétique nouveau juré de Danse avec les stars, soit un danseur canadien lui aussi irréprochable de face et de fesses, excusez du peu. Il rejoint son compatriote Jean-Marc Généreux qui, généreux, l'est effectivement côté notations. Contrairement à l'intelligent Chris Marquès à la crête de coq-en-goguette, ou encore la seule femme du jury, la très rousse Fauve Hautot. Et quand on s'appelle Fauve avec une crinière de lionne, il faut obligatoirement assumer. C'est son cas. 

L'absurde critique d'un casting prétendument "ringard"

Autre surprise, divers animateurs se succèdent cette saison à la co-animation auprès de Sandrine Quétier qui, elle, assure toujours la présentation avec la fiabilité d'un "mécanisme de coucou suisse". Mais le plus important reste évidemment la matière première, c'est-à-dire le concours de danse lui-même, avec des participants régulièrement tournés en ridicule dans les médias. "Le casting est ringard", lit-on ici ou là. L'accusation est absurde. Car en admettant que ce soit vrai, l'important n'est pas tant la notoriété qu'ils ont au début, que celle qu'ils acquièrent à la fin.

À lire aussi
Christophe Willem, juré aux côtés d'Isabelle Boulay et Amir dans "Destination Eurovision" sur France 2 Télévision
Isabelle Morini-Bosc : "Les variétés sont de moins en moins variées"

L'un des cas les plus caractéristiques ? Celui du jeune comédien Rayane Bensetti, tout de même apprécié dès le départ de la saison 5 en 2014 par les 6 millions de téléspectateurs qui regardaient chaque soir le format court Profs sur TF1. Oui mais voilà, comme les "pros des médias" ne regardaient pas, pour eux cela n'existait pas. Aussi simple que ça. Ils ont donc brusquement découvert le samedi sur TF1 ce garçon vite consacré comme le "fils spirituel de Travolta et de Gene-Kelly", soudain adulé par ces mêmes critiques qui l'avaient jusque-là ignoré ! 

Je me demande déjà qui fera le plus de faux-pas, des candidats ou de la presse.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Même topo avec Loïc Nottet l'année suivante : à l'annonce de sa participation, la presse a globalement ironisé sur ce Belge nettement moins connu et moins sexy que le "mannequin pis". Il avait pourtant été la révélation de l'Eurovision avec une brillantissime 4e place, devenant également rapidement la coqueluche du 6e Danse avec les stars.

Bondissant, virevoltant, quasi invisible à force de vitesse, cet artiste complet avait tout du feu follet. Et aujourd'hui, à la veille du démarrage de la 8e saison, les mêmes échotiers font les mêmes remarques, sur un casting déclaré "bas de gamme". C'est pourtant particulièrement faux cette année, avec une "distribution" d'un éclectisme absolu.

On note ainsi la participation d'Arielle Dombasle, femme fatale à plein temps ; elle est au programme ce que les sirènes à longue queue sont aux récits marins. "C'est une sacrée plus-value", une créature atypique. Qui sait d'ailleurs que cette blonde inoxydable a quasiment la même taille-de-guêpe que la très anorexique Sissi. Au point d'être la seule femme à être entrée dans une robe de l'impératrice. C'est dire si elle risque de partir directement dans les cintres si son partenaire, justement un peu "cintré", rate son porté. 

Je suivrai avec intérêt cette 8e édition

Outre Élodie Gossuin, Hapsatou Sy et l'homme de sa vie Vincent Cerutti, outre aussi le jeune belge sympa Lenni-Kim, on a cette année 2 autres "attractions" : le chanteur Sinclair, avançant plus sûrement dans la vie que sur scène, et qui mérite une bonne note pour en avoir écrit tant de jolies, des notes, et Camille Lacourt, 2 mètres au garrot. Ce type, quand il apparaît dans votre dos, vous avez l'impression qu'on vient de planter un arbre... Pour un peu, il ferait de l'ombre ! 

Mariner 18 heures par jour dans la flotte durant des années, lui a sûrement forgé un mental d'animal dominant pas facile à impressionner : Camille Lacourt s'est en effet immédiatement jeté à l'eau, obligeant sa cavalière a être elle aussi tout de suite "dans le bain". Et il pourrait bien faire des vagues avec sa cavalière d'1m70 vu que là, il vaudra mieux savoir jouer des jambes plutôt que d'avoir le bras long. Et vu que je pratique plus que jamais le conseil campagnard "c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses", je suivrai avec intérêt cette 8e édition. Et je me demande déjà qui fera le plus de faux-pas, des candidats ou de la presse. J'ai ma petite idée...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Editos Isabelle Morini-Bosc Danse avec les stars
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790513176
"Danse avec les stars" : le casting ringard ? "L'accusation est absurde"
"Danse avec les stars" : le casting ringard ? "L'accusation est absurde"
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc se réjouit de la pluralité de fortes personnalités dans la nouvelle saison du concours de danse de salon qui débute samedi 14 octobre sur TF1.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-danse-avec-les-stars-offre-un-casting-d-un-eclectisme-absolu-7790513176
2017-10-13 22:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TBnx-IMxZlSO2_maEc5YVw/330v220-2/online/image/2017/1003/7790353763_le-casting-complet-de-danse-avec-les-stars.jpg