2 min de lecture People

Isabelle Adjani: "Tu vas salir le miroir me disait mon père"

Samedi 29 septembre dans "Confidentiel", Jean-Alphonse Richard vous raconte la vie d'Isabelle Adjani

Jean Alphonse Richard Confidentiel Jean-Alphonse Richard
>
CONFIDENTIEL 29/09/18 ISABELLE ADJANI Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Justine Vignaux

Isabelle Adjani n'aurait jamais dû devenir actrice... Ce métier où l'on montre tout, ou presque, sans retenue, et où l'on allait lui demander un jour de se mettre à nu. Ce n'était pas du tout dans la nature de cette petite fille, élevée dans la méfiance de son corps. Et, longtemps, dans l'interdiction de se regarder dans un miroir...

Ainsi grandit Isabelle Adjani à Gennevilliers, dans un HLM de la banlieue parisienne dont les fenêtres s'ouvrent sur un terrain vague. L'enfance d'Adjani n'est pas malheureuse, encore moins misérable... Mais avec le recul, elle apparaît triste, ennuyeuse, monotone. "Toute petite déjà, j'avais une détestation très forte pour l'endroit où j'habitais" dit Isabelle Adjani. Dans le petit logement, elle partage l'espace compté avec son frère cadet, Eric, qui a étrangement la même beauté qu'elle. Un père kabyle né en Algérie, Mohammed Cherif, qui travaille dans un garage, et une mère allemande, Augusta, dite Gusti, qui fait des ménages.

"J'ai toujours cherché à prendre la tangente, à fuir plutôt que d'obéir" confie t-elle... Elle a tout juste quatorze ans quand elle déniche une annonce. Celle d'un réalisateur qui cherche une adolescente blonde avec des tâches de rousseur pour un long métrage. Cela tombe mal, Isabelle Adjani est brune et affiche un teint immaculé de porcelaine. Mais qu'importe, elle se teindra maladroitement les cheveux pour aller au rendez-vous. Et on la retiendra, pour ses yeux bleus, pour jouer dans Le Petit Bougnat. Une gentille comédie sur fond de colonie de vacances, le tout premier prénom d'Isabelle Adjani au cinéma sera donc Rose, comme la fleur de toutes les promesses...

Isabelle Adjani sort tout juste de l'adolescence. Et elle est loin d'en avoir terminé avec les démons de son enfance. Déchirée entre ce qui lui disait son père, "baisser les yeux, ne pas se faire remarquer, ne pas montrer ce qu'on ressent" et le désir brûlant d'être sur scène. C'est à la Comédie Française qu'on lui dit pour la première fois qu'elle est belle. Elle qui ne s'est jamais regardée reçoit le compliment comme un cadeau empoisonné...

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Biographie Stars
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794975851
Isabelle Adjani: "Tu vas salir le miroir me disait mon père"
Isabelle Adjani: "Tu vas salir le miroir me disait mon père"
Samedi 29 septembre dans "Confidentiel", Jean-Alphonse Richard vous raconte la vie d'Isabelle Adjani
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-adjani-j-ai-toujours-cherche-a-fuir-7794975851
2018-09-29 13:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DRe8quL-XQ9h9RnCHHsT7A/330v220-2/online/image/2015/0912/7779702218_isabelle-adjani-sera-dans-un-telefilm-sur-arte.jpg