1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "Intervilles" : appels au boycott de l'émission, qui revient sans vachette
1 min de lecture

"Intervilles" : appels au boycott de l'émission, qui revient sans vachette

Alors que l'émission culte d'"Intervilles" doit revenir à la télévision cet été, des appels au boycott ont été lancés car les vachettes ont été interdites.

L'émission "Intervilles" revient sur France 2 à l'été 2020.
L'émission "Intervilles" revient sur France 2 à l'été 2020.
Crédit : Michel Serra / AFP
"Intervilles" : appels au boycott de l'émission, qui revient sans vachette
03:57
La Revue de presse du 17 janvier 2020
03:57
Amandine Bégot

Intervilles est bientôt de retour ! Mais Nagui, qui présentera l'émission culte à partir de cet été, ne dira jamais "top à la vachette" puisqu'il n'y aura tout simplement pas de vachette. Et cette décision, prise au nom de la protection animale, a fait bondir les fans du jeu. Surtout dans le Gers et dans les Landes, où la course landaise est une institution.

Depuis quelques jours, les pétitions en ligne et les tribunes se multiplient, a noté La Dépêche. Un groupe Facebook "Non à Intervilles sans vachette" a été créé en janvier. Pierre Robin, son créateur, a déjà réuni près de 3.400 membres. "Si l'émission devait se faire sans les vachettes, eh bien elle ne devrait pas s’appeler Intervilles", estime-t-il.


Vincent Gouanelle, conseiller départemental du Bas-Armagnac (Gers), est lui aussi très remonté : "Jusqu'où peut aller la bien pensance bobo bio des urbains ? Et demain qu'est-ce qu'on va supprimer ? Les courses landaises ? Pourquoi pas les courses de chevaux ?", s'insurge-t-il.

Intervilles sans vachette, Vincent Gouanelle n'arrive même pas à le concevoir. "Au nom d'une transition écologique où la place de l'animal devient prépondérante, on touche à la ruralité et aux traditions. On veut nous donner des leçons depuis Paris, ça c'est très pénible."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/