2 min de lecture People

Hugh Hefner : éducation puritaine, empire érotique et déboires avec le FBI

PODCAST - Hugh Hefner n'était pas seulement un roi du sexe recevant en robe de chambre, mais un révolutionnaire. Avec Playboy, il avait décidé de dévoiler les désirs les plus secrets de l'Amérique, avec pour seule armée : des filles déguisées en lapins.

Jean-Alphonse Richard Confidentiel Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Hugh Hefner : éducation puritaine, empire érotique et déboires avec le FBI Crédit Image : Westcom/STAR MAX/IPx/AP/SIPA | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Amandine Lemaire

Hugh Marston Hefner est né le 9 avril 1926 à Chicago. Le père, Glenn, est comptable. La mère, Grace, est enseignante. Famille modeste pétrie de rigueur religieuse et de préceptes moraux.

L'un des ancêtres de la famille n'est autre que le gouverneur William Bradford, personnage historique apparaissant comme l'un des pères du puritanisme. La croisade que Hugh Hefner va mener dans quelques années est conditionnée par cette enfance où on ne lui enseigne qu'une chose : le vice est diabolique et le péché est partout.

À 22 ans, il se marie avec Millie Wiliams. Ils se sont connus à l'université où cette jolie brunette était inscrite en sociologie. Hugh Hefner, empêtré dans les principes familiaux, n'a jamais connu aucune fille avant Millie, ni flirt, ni aventure plus poussée. Il gardera de sa première nuit de noces, dans la chambre de bonne de la maison familiale, un souvenir épouvantable. Hefner décrira son apprentissage amoureux comme un traumatisme, en aucun un billet pour le septième ciel. 

La naissance de son magazine : "Playboy"

En Novembre 1953, Hugh Hefner lance Playboy. Le journal a été bouclé sans gros moyens, à la va-vite. Hefner a récupéré à droite et à gauche des photos et il a lui-même fourni les dessins. Les kiosques sont pourtant dévalisés. Les 51 000 exemplaires sont vendus en quelques heures. Le journal s'est arraché grâce aux photos inédites de Marylin Monroe nue. Hefner les a rachetées pour seulement 500 dollars à un imprimeur qui ne savait pas quoi en faire. Le coup du siècle ! 

Hugh Hefner est devenu, très vite, un homme riche, connu et redouté. On s'arrache son magazine pour le poster central que l'on déplie avec précaution : la photo de la Playmate du mois sélectionnée par le patron en personne. Les autorités se méfient de cet agitateur public qui n'aime ni l'église, ni l'ordre établi, défend la cause des noirs et l'amour en dehors du mariage. Le tout-puissant directeur du FBI, John-Edgard Hoover, va tout faire pour coincer Hefner. 

À lire aussi
Jean Rochefort et sa fille Clémence pendant la cérémonie des César le 20 février 2015. Cinéma
Jean Rochefort : "Il m'a préparé à sa mort", confie sa fille Clémence sur RTL


Désormais, on appelle Hugh Hefner "Mister Playboy", ou encore le "Walt Disney du sexe". Hefner est effectivement l'apôtre de l'amour libre et de l'hédonisme. Sur presque toutes les photos, il pose comme un pacha au milieu d'une cohorte de bunnies. Il surfe sur la vague qui commence à déferler sur la société américaine : celle des sixties. Le sexe est la nouvelle frontière à conquérir et Hugh Hefner est loin devant, parti le premier en éclaireur...

L'invité "Confidentiel"

Nicole Bacharan, historienne et politologue spécialiste des Etats-Unis. 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Divertissement Sexe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants