2 min de lecture People

Héritage Hallyday : les temps forts de l'interview de Laura Smet sur RTL

Laura Smet a répondu à Laeticia Hallyday concernant les dernières révélations sur la fin de la bataille judiciaire autour de l'héritage de Johnny.

Yves Calvi 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Héritage Hallyday : les temps forts de l'interview de Laura Smet sur RTL Crédit Image : Philippe LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Maeliss Innocenti

"Il n'y aura jamais de paix possible." C'est en ces mots que Laura Smet a répondu à Laeticia Hallyday, qui a dévoilé dans Paris Match certains termes de l'accord passé sur la succession de Johnny. Accord pourtant soumis à une clause de confidentialité.

La fille aînée du rockeur reproche à Laeticia Hallyday de ne pas l'avoir laissée dire au revoir à son père. "Elle a commis l'irréparable en nous empêchant de le voir", a-t-elle confié sur RTL. Et d'insister plus tard : "À partir du moment où elle a franchi cette ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père…"

Concernant l'accord en lui-même, que son frère, David Hallyday, n'aurait pas encore ratifié, Laura Smet n'a pas souhaité en dire plus. "Il y a une clause de confidentialité, qu'elle a rompue (…), mais que moi je ne romprai pas. Je n'ai pas le droit."

"Les cancers, on se les fabrique"

L'actrice de 36 ans a toutefois commenté : "On parle d'une évasion fiscale. Je ne vais pas mentir là-dessus. Les gens le savent maintenant. Mon père a été très très mal conseillé à la fin de sa vie. Les cancers, on se les fabrique."

À lire aussi
Brigitte Bardot à l'Élysée en 2007 (illustration) people
Brigitte Bardot livre ses volontés pour son enterrement

Avant tout le déballage médiatique, Laura Smet assure avoir tenté de contacter Laeticia Hallyday pour discuter. En vain. "J'ai essayé pendant un mois, sans que la presse s'en mêle, sans que personne ne le sache, d'avoir accès à Laeticia. Et j'ai eu toujours une fin de non-recevoir."

Un accord a finalement été passé par avocats interposés, mais, selon Laura Smet, il ne concerne en rien le droit moral (sur l'héritage artistique de Johnny), dont Laeticia assure être la seule garante dans Paris Match.

Laura conserve son droit moral

"Le droit moral je l'ai. Je pourrais toujours dire oui ou non. Je n'ai pas très envie que mon père devienne un manège d'Eurodisney toute sa vie", a-t-elle expliqué, soulignant disposer du même droit moral que son frère David, et que ses petites sœurs Jade et Joy.

L'accord a signé la fin de la bataille judiciaire. La guerre est terminée devant les tribunaux mais pas dans les cœurs. Laura Smet, qui s'apprête à être maman, souhaite désormais tourner la page. "Je vais devenir maman, j'ai envie d'être sereine. Je n'ai pas du tout envie de passer ma vie à m'occuper de cette histoire qui est quand même sordide." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Johnny Hallyday Laura Smet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants