1 min de lecture People

Famille royale : le prince Charles a "soutenu" Meghan et Harry pendant leur deuil

VU DANS LA PRESSE - Une source anonyme a confié au média américain "US Weekly", que Meghan et Harry ont pu compter sur le soutien de la famille royale pendant cette épreuve.

Meghan Markle lors de son voyage en Australie en 2018
Meghan Markle lors de son voyage en Australie en 2018 Crédit : AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Dans les colonnes du New York Times, Meghan Markle a raconté l'épreuve de la fausse-couche qu'elle a vécue au cours de juillet 2020. Dans cet essai baptisé Les pertes que nous partageons, la duchesse de Sussex raconte le moment précis où elle a perdu son enfant, lorsqu'elle changeait son fils Archie : "J'ai su, alors que j'attrapais mon premier-né, que je perdais mon deuxième".
Un texte poignant, qui brise un tabou et peut parler à de nombreux couples qui ont vécu cette épreuve. "Perdre un enfant, c'est porter une douleur indicible que beaucoup vivent mais dont si peu parlent. Nous avons découvert que sur 100 femmes, entre 10 et 20 femmes ont connu ou connaîtront une fausse-couche", écrit ainsi Meghan Marke.

Le couple a reçu les soutiens et les témoignages de nombreuses familles après la publication de ce texte. Dans les colonnes d'US Weekly, une source anonyme a précisé que "le prince Charles a soutenu Harry et Meghan pendant leur deuil. C'est une immense tristesse qui entoure Harry et Meghan et la famille royale". Le Palais de Buckingham n'a pas plus donné d'informations au média américain en précisant que l'épreuve vécue par Harry et Meghan est "une affaire profondément personnelle".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Meghan Markle Prince Harry
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants