1 min de lecture Télévision

Eurovision : la Hongrie s'est-elle retirée parce qu'elle juge le concours "trop gay" ?

ÉCLAIRAGE - La Hongrie se retire de l'Eurovision sans donner de raison officielle à ce choix. Le concours était critiqué par certains commentateurs dans le pays car jugé "trop gay".

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'exprime devant le Parlement européen
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'exprime devant le Parlement européen Crédit : Fréderick Florin/AFP
Florian Soenen Journaliste

La Hongrie ne participera pas en 2020 au concours de l'Eurovision, qu'un commentateur de la télévision pro-gouvernemental a qualifié de "flottille homosexuelle" en considérant que ne pas participer serait bénéfique pour la santé mentale du pays.

"Cela vient de la culture organisationnelle de MTVA", le radiodiffuseur public hongrois, a témoigné une source de cet organisme au quotidien britannique The Guardian et pour qui le traitement positif des LGBT+ y est découragé. Dans une déclaration envoyée par courriel au Guardian, MTVA, qui diffusait les sélections des candidats pour élire le représentant, a affirmé qu'"au lieu de participer à l'Eurovision, nous allons soutenir directement les productions créées par les talents de la musique pop hongroise."

Le site web hongrois index.hu a cité des sources anonymes dans les médias publics qui estimaient que la raison du retrait était que l'Eurovision était jugée "trop gay". Le porte-parole d'Orbán, Zoltán Kovács, a qualifié de "fausses nouvelles" cet article sur Twitter, mais n'a pas donné de raison pour la non-participation de la Hongrie.  Un ministre a rappelé que le gouvernement n'avait rien à voir avec la décision.  

"Je salue la décision, y compris du point de vue de la santé mentale, que la Hongrie ne participera pas à la flottille homosexuelle à laquelle ce concours a été réduit", a déclaré András Bencsik, rédacteur en chef d'un magazine pro-gouvernemental et chroniqueur télévisé fréquent, cité par le Guardian. Il dénonce "la destruction du goût public", qui "a lieu avec des travestis et des femmes barbues qui hurlent".

L'Union européenne de radio-télévision, qui organise le concours, a tenté de minimiser : "Il n'est pas rare que les membres fassent des pauses" et a souligné que la Hongrie avait été absente à plusieurs reprises. Le pays a cependant participé sans discontinuer depuis 2011.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Eurovision Chanson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants