1 min de lecture Télévision

Christian Quesada : "nouvelles révélations" dans un documentaire bientôt diffusé

Cinq mois après "Christian Quesada, du rêve au cauchemar", C8 diffusera le 14 novembre prochain un deuxième documentaire consacré au "Maître de midi", accusé de corruption de mineurs, détention et diffusion d'images à caractère pédopornographiques.

Christian Quesada sur le plateau des "12 coups de midi"
Christian Quesada sur le plateau des "12 coups de midi" Crédit : capture d'écran TF1
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Comme l'indique son titre, le documentaire diffusé sur C8 en novembre promet de nouvelles révélations sur l'affaire Christian Quesada. L'ancien champion de l'émission Les 12 coups de midi a été mis en examen au mois de mars dernier pour "corruption de mineur et détention et diffusion d'images pédopornographiques". Il est actuellement en détention provisoire, à la prison de Bourg-en-Bresse. 

Cinq mois après Christian Quesada, du rêve au cauchemar, la chaîne va donc proposer un nouvel épisode intitulé Christian Quesada : Nouvelles révélations sur le champion déchu. Les téléspectateurs y découvriront notamment que l'homme de 55 ans a fait appel à un nouvel avocat afin de préparer la meilleure défense possible.

Mais dans un communiqué transmis à Voici, la chaîne promet surtout des "témoignages bouleversants de nouvelles victimes présumées", et des révélations obtenues directement chez des "proches et amis d’enfance" de Christian Quesada. Ce document inédit plein de promesses est produit par la même équipe que le premier, à savoir H2O Productions, et sera diffusé le 14 novembre prochain à partir de 21h15.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Pédophilie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants