4 min de lecture Cinéma

César 2018 : "Blanche Gardin, notre César de la soirée", salue Isabelle Morini-Bosc

BILLET - L'éditorialiste salue le sketch de l'humoriste Blanche Gardin sur les conséquences du mouvement #MeToo et #BalanceTonPorc, l'un des sommets de la soirée des César 2018, selon elle.

La comédienne Blanche Gardin
La comédienne Blanche Gardin Crédit : Blanche Gardin Facebook
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Mais pourquoi diable le JDD et Le Parisien n'ont-ils pas cité Blanche Gardin dans leurs excellents compte-rendus sur la 43e cérémonie des César ? Quelle injustice ! Il faut croire qu'ils avaient moins soifs de légèreté que moi. Ou moins faim de vivacité. Quelques-uns d'entre nous étaient en effet si avides d'humour face à tant d'humeurs, que la moindre blagounette nous allait bien vendredi soir en direct de la salle Pleyel.

Et Blanche Gardin a donc été notre César de la soirée, une soirée qui aura également brillé par une organisation et une réalisation exemplaires. Mais revenons donc à cette Gardin qui n'a pas pris de gadin.

En montant sur scène pour remettre un César, cette artiste complète a en effet tout raflé à mes yeux. Le César du meilleur dialogue, celui du meilleur espoir que le milieu du cinéma aurait dû lui donner depuis longtemps déjà, celui du meilleur rôle féminin, et celui du court-métrage rigolo, vu qu'elle nous a offert les "3 minutes 35 de bonheur", parait-il, médicalement indispensables à toute journée prétendument réussie.

À lire aussi
Whitney Houston lors d'un concert à Bercy le 18 mai 1999 people
Whitney Houston : "Le pire démon, c'est moi-même"

Et vu de la salle Pleyel, c'était encore plus agréable. Appréciable. Comme l'a dit mon voisin de fauteuil et de rangée, "heureusement qu'elle était là et qu'on s'est aussi mis debout pour Penélope Cruz parce que sinon, avec 3h30 sans se lever, le raout des César était plus comparable à la soirée des escarres qu'à la soirée des Oscars". Pas faux !

Blanche Gardin culotée

Et qu'a-t-elle fait ce soir-là, Blanche Gardin, née avec le Jamel Comedy Club et révélée par l'excellent feuilleton de Canal + Working Girl ? Cette femme que personne ne peut soupçonner d'être anti-féministe et "droitiste", a tout simplement pris la salle d'assaut avec un sketch culotté sur les comédiennes, ces femmes que les gros producteurs ne peuvent plus déculotter à leur guise et à leur gré.

>
Blanche Gardin "Est-ce que les actrices ont encore le droit de coucher pour avoir des rôles ?" - César 2018 Date :

Son sketch m'a tellement amusée que je vous le restitue à mon tour : "Bonsoir. C'est bien sûr une année très triste pour le cinéma. C'est pour ça que j'ai décidé de venir en noir (elle était en fait en bleu et rouge, avec le fameux ruban blanc). Et en même temps, il faut se réjouir bien sûr, parce que dorénavant je crois que c'est clair pour tout le monde, les producteurs n'ont plus le droit de violer les actrices".

"Par contre, il y a quelque chose qui n'est pas clair et qu'il va falloir clarifier je pense assez vite. Est-ce que nous, on a encore le droit de coucher pour avoir les rôles ? (applaudissements nourris dans une salle hilare, Dany Boon et Jean-Pierre Bacri en tête). C'est-à-dire que si on n'a plus le droit alors, il faudra apprendre les textes, il faudra passer les castings et on n'a pas le temps."

"Franchement, vous savez combien il faut de temps pour faire ça (elle montre ses doigts impeccablement manucurés à un auditoire maintenant saisi de fou-rire). Et là c'est que ça. Imaginez les belles, imaginez Penélope Cruz. C'est beaucoup de temps d'entretien, de décoration, c'est beaucoup. On va pas décider de ça ce soir, bien sûr, mais il faudrait y penser".

Bravo à Manu Payet et Guillaume Canet

Rassurons au passage les (très) rares artistes féminines que sa scénette agaçait manifestement : Blanche Gardin n'est ni insensée ni insensible. Elle sait simplement que le rire est l'arme la plus efficace, la plus redoutable, pour atteindre son but comme le public, et que chaque intervention se prépare. Les acteurs le prouvent aux Oscars, ils l'oublient aux César. Mais au lieu de montrer du doigt ceux qui étaient venus "en touristes" vendredi, soulignons ceux qui ont vraiment "joué le jeu".

Bravo ainsi à Manu Payet dès l'introduction (j'ai seulement regretté que les faux César l'entourant aient tous été "parlants"), félicitations à Guillaume Canet qui, avec son incroyable digression sur la vulve des juments, a prouvé que la production avait misé sur le bon cheval en lui demandant d'honorer Jean Rochefort (je n'en dirai pas autant de Marion Cotillard, étonnamment "filandreuse" dans son hommage à Penélope Cruz, et curieusement habillée en boule-à-facette qui aurait mangé une raie manta).

Est-ce tout en ce qui concerne les à-côtés dynamiques ? Non, on salue également Eddy Mitchell, parfait en bougon "fordien" refusant de répondre aux questions de Manu Payet sur Rio Grande (questions-fleuve, forcément), et on termine par Dany Boon recevant son "Prix du public" pour Raid Dingue, et déclarant au tout-cinéma : "Je remercie le public. Vous, je ne vous remercie pas, mais je vous aime quand même". La salle a ri. La porteuse de trophées s'est empressée. Et lui, pas pressé, il a pris son César compressé. À l'an prochain ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma César Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792511662
César 2018 : "Blanche Gardin, notre César de la soirée", salue Isabelle Morini-Bosc
César 2018 : "Blanche Gardin, notre César de la soirée", salue Isabelle Morini-Bosc
BILLET - L'éditorialiste salue le sketch de l'humoriste Blanche Gardin sur les conséquences du mouvement #MeToo et #BalanceTonPorc, l'un des sommets de la soirée des César 2018, selon elle.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/cesar-2018-blanche-gardin-notre-cesar-de-la-soiree-salue-isabelle-morini-bosc-7792511662
2018-03-05 21:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QlcWzQyaAey6NhMIfhJwZw/330v220-2/online/image/2017/0512/7788515875_blanche-gardin-facebook.jpg