2 min de lecture Livres

Catherine Wilkening : "La boulimie devient très vite un addiction"

INVITÉE RTL - Catherine Wilkening sort un ouvrage intitulé "Les Mots avalés", un témoignage sur ses années difficiles lors desquelles elle était boulimique.

Isabelle Choquet Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
L'Homme du jour du 19 avril 2017 Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Pendant plus d'une décennie, Catherine Wilkening a été boulimique. L'actrice connue notamment pour son apparition dans Le Cœur des hommes sort ces jours-ci un livre, intitulé Les Mots avalés, et dans lequel elle revient sur ses années de mal-être. "L'élan m'est venu quand j'ai appris qu'une gamine qui m'est proche était boulimique depuis deux ans, elle en a 14", raconte la comédienne au micro de RTL. "Cela m'a traversé les entrailles. Et je me suis dit : 'mais dans quel enfer est-elle et dans quel enfer elle va aller ?'". 

Pour Catherine Wilkening, la boulimie, cela fait 15 ans que c'est du passé, mais elle se souvient très bien de ce qu'elle ressentait, et de l'engrenage dans lequel elle était tombée. Par ce livre, elle a souhaité cette jeune fille de son entourage. Alors oui, elle sait que face à ce genre de maladie, seule la personne directement concernée peut se décider à agir mais, "je voulais la soutenir et je me suis donc replongée dans mon passé pour être proche d'elle, juste comme ça", confie-t-elle. L'actrice raconte ainsi que la boulimie devient "très vite" une addiction, "car on veut toujours plus manger et toujours plus vomir". Elle estime également que les personnalités borderline et hypersensible sont au final les plus vulnérables, car ce sont des personnalités pour lesquelles "tout est extrême, tout est ressenti de façon plus forte".

Se cacher devant les autres

La comédienne confie alors qu'à l'époque, elle ne pouvait se déplacer sans sa balance, et que pendant longtemps elle n'a pas su mettre un mot sur la maladie. "On le cache aux autres, on se dit qu'on est folle", dit-elle, "c'est une image très laide, donc on se cache, on ne dit rien à la famille, au niveau professionnel..." C'est finalement lorsqu'elle s'est séparée de son petit ami, après que lui a réussi à sortir de son addiction à l'héroïne, qu'elle s'est décidé à entamer une psychothérapie. Mais selon elle, la boulimie reste une maladie très difficile à diagnostiquer et donc à combattre, notamment quand on est jeune : "les parents parfois ne peuvent pas le savoir, et ce n'est pas facile de savoir comment fonctionne un hypersensible. Ils ne réagissent pas au monde de la même manière".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Livres Boulimie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants