1 min de lecture Musique

Booba s'en prend à Angèle sur Instagram avant d'enterrer la hache de guerre

"Tu veux jouer ?" C'est par cette petite menace que le rappeur a décidé de répondre à la chanteuse belge trop provocatrice à son goût.

Angèle et Booba
Angèle et Booba Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

On ne plaisante pas avec Booba ! Le rappeur qui a fait les gros titres et amuse les internautes depuis des mois avec son inimitié avec Kaaris, viendrait-il de trouver sa nouvelle cible ? Dans un post publié sur son compte Instagram, Booba critiquait les radios généralistes françaises qui ne diffusent pas, selon lui, les artistes en tête des ventes et d'écoute sur les sites de streaming. 

"C’est quand même grave d’occuper (monopoliser) le top, d’être les plus gros vendeurs de disques en France et de n’être joués sur aucune des plus grosses radios de France (RTL, France Inter, NRJ...), écrit-il. Par contre, je suis sûr que Angèle est jouée partout. Aaahh la France... on l’aime quand même."

La chanteuse belge a été informée de ce commentaire et a simplement répondu au rappeur un "Ouaaiiis" enjoué et provocateur, accompagné de quelques drapeaux belges. Une audace qui semble avoir piqué au vif Booba qui a immédiatement contre-attaqué : "Ouaiiiis quoi ? Tu veux jouer ?" 

La presse a rapidement rapporté cette prise de bec, ce qui a mené Booba à calmer la situation. Dans sa Story Instagram, il notait : "Mais non, CNEWS [qui a rédigé un article sur la question, ndlr] c'est la paix ! Elle ne veut pas jouer d'abord". Une phrase apaisée accompagnée d'un emoji de colombe de la paix. Nous avons échappé à un nouvel "octogone"...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Réseaux sociaux Booba
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants