1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Amaury Leveaux : "Le but du livre, c'était de secouer ce sport"
3 min de lecture

Amaury Leveaux : "Le but du livre, c'était de secouer ce sport"

INVITÉ RTL - L'ancien nageur, quadruple médaillé olympique, a publié ce mercredi 22 avril "Sexe, drogue et natation" aux éditions Fayard.

Amaury Leveaux, invité de RTL Soir, le 22 avril 2015
Amaury Leveaux, invité de RTL Soir, le 22 avril 2015
Crédit : Abaca
Amaury Leveaux : "Le but du livre, c'était de secouer ce sport"
07:39
Amaury Leveaux : "Le but du livre, c'était de secouer ce sport"
07:28
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Des rails de cocaïne, des nageurs qui ont le "melon" et une Fédération de "dinosaures" : Amaury Leveaux, retraité depuis 2013, dresse un portrait au vitriol du monde de la natation dans son autobiographie, Sexe, drogue et natation publiée ce mercredi 22 avril aux éditions Fayard.

Amaury Leveaux veut faire "bouger les lignes"

Le quadruple médaillé olympique (2008 et 2012) assure qu'il ne s'attendait pas à une telle polémique. "Quand j'ai écrit le livre, je me suis dit que ça allait toucher juste le petit microcosme de la natation. Là, je vois que les médias généralistes en parlent dans tous les sens. C'est bien pour moi et c'est bien pour le livre", estime-t-il, affirmant n'avoir reçu aucun coup de téléphone véhément depuis.

29 juillet 2012 : Amaury Levaux est sacré champion olympique du relais 4x100 m Fabien Gilot, Yannick Agnel (à droite) et Clément Lefert
29 juillet 2012 : Amaury Levaux est sacré champion olympique du relais 4x100 m Fabien Gilot, Yannick Agnel (à droite) et Clément Lefert
Crédit : AFP/J.Soriano

Son idée de départ n'était pas de régler ses comptes. "C'était une réalité, c'est un peu la raison pour laquelle j'ai arrêté de nager, explique le natif de Belfort. Quand on voit que malgré tout ce qu'on a pu faire pour sa Fédération et pour son sport, à travers de grosses performances... Je pense que j'ai quand même bien représenté mon pays. Et quand je vois les retours qu'il y avait à chaque fois, à un moment donné je me suis dit 'il va falloir sortir de ce milieu', parce que ce n'est plus celui qui me correspondait, celui où tout le monde est franc. En fait, c'était tout l'opposé, donc j'ai voulu faire autre chose".

L'alcool, c'est bien marrant deux minutes

Amaury Leveaux

"Certains d'entre nous ne crachent pas sur un petit rail de temps en temps. Pour d'autres (...) c'est carrément une autoroute couverte de poudre blanche sur laquelle ils glissent à vitesse grand C, comme Cocaïne", écrit Amaury Leveaux dans son ouvrage. Il précise sur RTL : "Dans le monde du sport, on est tellement tous à repousser les limites tout le temps que quand on fait la fête, on ne la fait pas tranquillement. Évidemment, à un moment, ça bascule dans l'excès et on profite. L'alcool, c'est bien marrant deux minutes. Après, t'as envie d'essayer autre chose parce que tu entends parler (...) Mais ce n'est pas pour améliorer la performance, c'était en soirée".

Ce livre fait peut-être du mal au monde de la natation mais rend service aussi à mon sport

Amaury Leveaux
À écouter aussi

Finalement, "le but du livre, c'était de secouer ce sport où tout le monde croît que c'est beau et rose. En fait, c'est très marketé, tout est bien ficelé. C'était un peu pour faire bouger les lignes, en aucun cas pour attaquer une personne en particulier", souligne-t-il, avant d'affirmer que "ce livre fait peut-être du mal au monde de la natation mais rend service aussi à mon sport".

Les Marseillais, quand ils sont ensemble, c'est une meute, une meute de loups

Amaury Leveaux

Quant aux membres du Cercle des nageurs de Marseille - Fabien Gilot, Frédérick Bousquet, Florent Manaudou ou Camille Lacourt -, qui font "les beaux avec un melon gros comme ça", il modère ses propos en expliquant que "quand ils sont ensemble, c'est une meute, une meute de loups, ils méprisent tout le monde. Mias quand on les prend individuellement, ils sont tous adorables, ce sont tous des crèmes".

13 décembre 2008 : Amaury Leveaux établit le record du monde du 100 m en petit bassin, à Rijeka
13 décembre 2008 : Amaury Leveaux établit le record du monde du 100 m en petit bassin, à Rijeka
Crédit : AFP/H.Polan

Amaury Leveaux est détenteur du record du monde du 100 m nage libre en petit bassin depuis 2008 (44 secondes 94 centièmes). En individuel, sa plus belle performance reste sa médaille d'argent sur 50 m libre aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Il est désormais consultant à la télévision et à la radio et a une société de conseil.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/