1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Vosges : une chouette hulotte agresse les riverains et sème la panique
1 min de lecture

Vosges : une chouette hulotte agresse les riverains et sème la panique

REPLAY - Le rapace attaque les habitants de Saint-Dié (Vosges), une fois la nuit tombée, principalement au visage.

Une chouette (Illustration)
Une chouette (Illustration)
Crédit : AFP / GUILLAUME SOUVANT
Vosges : une chouette hulotte agresse les riverains et sème la panique - Un jour sur la terre
01:20
Vosges : une chouette hulotte agresse les riverains et sème la panique
01:21
Samuel Goldschmidt & Lucie Valais

Direction l'Est, à Saint-Dié (Vosges), là où une chouette hulotte martyrise les riverains. Elle ne pèse que 500 grammes, mais elle a des serres pointues et un sale caractère. Cette chouette hulotte attaque au coucher du soleil des habitants interloqués, en visant à chaque fois le visage, rapporte Vosges Matin. Cela s'est produit plusieurs fois et ce n'est pas une histoire à dormir debout. Le volatile est même devenu le principal héros d'un arrêté préfectoral très officiel du maire, qui autorise la SPA à le capturer.

La société protectrice des animaux procède actuellement à des rondes, avec l'aide de la police municipale. L'ennui, c'est que la hulotte est insaisissable et qu'elle y voit mieux la nuit que les humains qui la cherchent. Le rapace donne du fil à retordre à plusieurs titres. D'abord, parce que c'est un animal protégé, un particulier qui tomberait nez à bec avec le suspect ne pourrait pas s'en saisir, même pour le confier aux autorités, c'est interdit.

Et si un jour, on parvient à mettre la main dessus, il faudra l'envoyer à la Ligue protectrice des oiseaux (LPO) alsacienne de Rosenwiller, spécialisé dans la désimprégnation pour essayer de lui rendre ses instincts sauvages et qu'elle lâche la grappe aux riverains de Saint-Dié.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/