1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Russie : des chiens bleus observés à Dzerjinsk, l'une des villes les plus polluées
1 min de lecture

Russie : des chiens bleus observés à Dzerjinsk, l'une des villes les plus polluées

VU DANS LA PRESSE - Des chiens au pelage bleu ont été aperçus à Dzerjinsk, en Russie. Cette ville, considérée comme la "capitale russe de l'industrie chimique", est l'une des plus polluées au monde.

Des chiens au pelage bleu ont été observés dans la ville de Dzerjinsk en Russie.
Des chiens au pelage bleu ont été observés dans la ville de Dzerjinsk en Russie.
Crédit : Photo publiée par le média russe Baza sur Télégram.
Marie Gingault
Marie Gingault
Journaliste

C'est une découverte tout aussi insolite qu'alarmante qui a été faite le 11 février en Russie. Des habitants de Dzerjinsk, l'une des villes les plus polluées au monde, se sont retrouvés face à des chiens bleus.

Immédiatement, le média russe Baza a publié les images, devenues virales, de ces chiens au pelage inhabituel. Dzerjinsk est encore considérée comme la "capitale russe de l'industrie chimique" et les animaux ont été aperçus près de Dzerzhinskoye Orgsteklo, connue pour ses rejets de produits chimiques, souligne le correspondant du Monde à Moscou, Benoît Vitkine. Ainsi, la thèse d'une matière chimique dans leurs poils est privilégiée. 

"On suppose que c'était une sorte de peinture qui était dans des sacs, qui se sont déchirés, ou peut-être qu'ils se sont couchés dessus et les ont déchirés", estime pour sa part Vladimir Groysman, directeur de la fondation d'aide aux animaux Sostradanie, à nos confrères de France 2.

Des prélèvements de leurs poils en cours d'analyses

Les chiens errants ont depuis été capturés par des vétérinaires qui prennent soin d'eux dans la clinique de Zoozachita. Des prélèvements de leurs poils sont en cours d'analyses. Les vétérinaires ont d'ores et déjà annoncé que les analyses sanguines effectuées sur les animaux ne révèlent rien d'anormal : les chiens semblent être en bonne santé. 

À lire aussi

Bien que la supposition d'une matière chimique semble être la plus probable, rappelant la découverte de chiens bleus en Inde en 2017, toutes les hypothèses sont encore à l'étude, y compris celle d'une mauvaise blague.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/