1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi les pigeons ne sont pas si cons
2 min de lecture

Pourquoi les pigeons ne sont pas si cons

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi, contrairement à leur réputation, les pigeons ne sont pas si cons...

Des pigeons devant la Tour Eiffeil
Des pigeons devant la Tour Eiffeil
Crédit : AFP
32. Pourquoi les pigeons ne sont pas si cons
02:28
Florian Gazan - édité par Sylvain Zimmermann

Les pigeons, on a tendance à se dire que ce sont des oiseaux un peu moches et inutiles, tout juste bons à manger les miettes de nos sandwichs dans les parcs et à nous les resservir sous forme de fientes. D'ailleurs, on les pense tellement bêtes qu'on dit de quelqu'un d'un peu crédule que c’est un "pigeon". Pourtant, à l'origine, cette expression dévalorisante n’a rien à voir avec eux.

Au départ, c'était un autre oiseau qui était visé : la huppe qui tient son nom de cette crête en plumes qu’elle a sur la tête. C'est d’ailleurs d'elle que vient l’expression "dupé". C’est un raccourci de "dé-huppé", à savoir le fait d'enlever la huppe de cet oiseau et donc de le plumer.

Et comme le pigeon était bien plus répandu dans nos rues que la huppe, c'est finalement son nom qu'on a choisi pour désigner quelqu'un qui se fait duper, qui se fait plumer. Ce qui par extension veut dire qu’il n’est pas très malin voire carrément couillon !

Pourtant, figurez-vous que les pigeons sont plutôt malins. Avec un cerveau très développé ! Selon certaines études, ils auraient la notion du temps et de l'espace. Ils seraient capables de se reconnaître dans un miroir, ce dont sont incapables par exemple un chat ou un chien. Mieux ce seraient carrément de petits véritables critiques d'art.

À lire aussi

Une étude japonaise a montré que les pigeons étaient capables de faire la différence entre un Picasso et un Monet. En entraînant un groupe à recevoir de la nourriture en appuyant sur un bouton lorsqu’il voyait un tableau du peintre cubiste, et un autre pour le peintre impressionniste, les scientifiques ont remarqué que, confrontés aux deux types d'art, les pigeons ne se trompaient quasiment pas.

On a fait pareil avec la musique : selon qu’ils écoutaient du Bach ou du Stravinsky, ils devaient appuyer sur le bouton correspondant. Là aussi, les pigeons ont performé, certains ayant même 100% de réussite. C'est peut-être parce qu'ils sont sensibles à l'art que les pigeons aiment s’installer sur les statues. Ils vont même jusqu'à les repeindre. Comme les pare-brises de nos voitures…

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/