1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi le rhum était un peu le "Pôle emploi" des pirates
2 min de lecture

Pourquoi le rhum était un peu le "Pôle emploi" des pirates

PODCAST - Florian Gazan vous explique pourquoi le rhum était un peu le "Pôle emploi" des pirates.

David Bailie dans "Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl"
David Bailie dans "Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl"
Crédit : Capture d'écran YouTube
LES ? DE L'INFO - Pourquoi le rhum était un peu le "Pôle emploi" des pirates ?
00:02:25
Florian Gazan - édité par Sylvain Zimmermann

Le vainqueur de la Route du rhum devrait ce mercredi 16 novembre à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), on vous explique pourquoi le rhum était un peu le Pôle emploi des pirates… Dit comme ça c’est à peu près aussi clair que nous quand on s’est enfilés quelques rhums. On le rappelle avec modération.

Sauf qu'au XVIIe siècle quand est créé aux Antilles cet alcool à base de sucre de canne, la modération, on s’en bat les quilles. Cela devient vite la boisson des marins. Cela vient d’où d’ailleurs ce mot "rhum" ? De l’anglais "rum", sans "h", diminutif de rumbullion. Mot qui vient de l’ancien normand "rond-bouillon", nom donné à des alcools distillés à partir de cidre ou de poiré... rien à voir avec Jean… Le poiré, c’est un cidre de poires.

Mais son premier nom c’était le "tue-diable". Pourquoi ? La vie à bord c’était un peu l’enfer alors pour donner du courage et du cœur à l’ouvrage aux marins, on leur distribuait des rations quotidiennes de rhum. C’était même quelque chose de réglementaire à partir de 1655 dans la Royal Navy. Ce qui a fini par jouer des tours aux marins anglais. Pour quelle raison ?

Un stratagème assez diabolique

Eh bien les pirates qui connaissaient leur sérieux penchant pour le rhum avaient élaboré un stratagème assez diabolique. Quand les marins anglais faisaient escale dans les ports, ils s’arrangeaient pour les faire boire plus que de raison. Jusqu’à ce qu’ils soient totalement ivres.

À lire aussi

Et là le piège se refermait. Quand le lendemain le navire de ces marins anglais reprenait la mer, vu leur état, ils étaient incapables de répondre à l’appel et de le rejoindre. Le bateau partait donc sans eux. Ils n’avaient plus d’autre solution que de rejoindre les pirates. Mais la marine anglaise finit par trouver la parade. Interdire le rhum ? Non là y aurait eu mutinerie !

En 1731, l’Amiral Vernon décida de remplacer le rhum pur par un mélange plus soft à base de 2 volumes d’eau pour 1 volume de rhum. Avec un peu de citron. Boisson à laquelle les marins donnèrent le nom "grog". Car leur Amiral portait une veste de mer en soie et en laine qu’on appelle en anglais "grogram". Le grog qui permettait pour les marins que toutes les routes mènent au rhum !

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.