1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi cet hiver on pourra dire un grand merci aux fumeurs
2 min de lecture

Pourquoi cet hiver on pourra dire un grand merci aux fumeurs

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi cet hiver on pourra dire un grand merci aux fumeurs.

Des mégots de cigarette (Illustration)
Des mégots de cigarette (Illustration)
Crédit : SIPA
LES ? DE L'INFO - Pourquoi cet hiver on pourra dire merci aux fumeurs ?
00:02:06
Florian Gazan

Lundi 26 septembre, Élisabeth Borne a annoncé une nouvelle hausse du paquet de cigarettes indexée sur l’inflation. Cet hiver, on pourra dire un grand merci aux fumeurs. D'autant plus que la première ministre a aussi répété qu’il faudrait se chauffer à 19 degrés pour éviter une explosion du prix de l’électricité et du gaz. Donc un des moyens de ne pas avoir froid, ça va être de plus se couvrir. Et c’est là que les fumeurs entrent en jeu.

Qui dit fumeur, dit cigarette. Qui dit cigarette, dit mégots. Qui dit mégots dit pollution. Qui dit pollution, dit pas bien. Chaque année en France, 30 milliards de mégots sont jetés au sol. Cela représente 25.000 tonnes, l’équivalent du poids de deux Tour Eiffel. Par terre c’est terrible mais dans l’eau c’est encore pire…

Un seul petit mégot, avec ce qu’il contient comme substances toxiques, peut empoisonner 500 litres d’eau. Une étude a même montré que si vous jetez un mégot dans un bocal, Zouzou, votre poisson rouge va mourir empoisonné en moins de 4 jours. Et après Zouzou, il va finir dans les toilettes et la chasse d’eau va l’envoyer au paradis des poissons.

Une invention qui risque de faire un tabac

Ces mégots, on ne peut pas les recycler ? Si justement et c’est là que si les mégots ne sauvent pas la planète, ils peuvent en revanche sauver votre facture de chauffage grâce à une innovation française.

Il y a 2 ans, un jeune ingénieur de l’Oise, Julien Paque, ramasse un mégot éventré par terre. Il remarque que ce filtre a un peu la même consistance que la laine de verre qu’on utilise pour isoler les combles des maisons. C'est de l’acétate de cellulose. Il invente alors un procédé écologique sans aucun produit chimique qui permet de dépolluer les mégots. D’en retirer notamment la nicotine ainsi que l’odeur.

À la fin du processus, il obtient une fibre nickel. Qu’il utilise pour fabriquer des panneaux d’isolation pour les bâtiments. Et surtout des doudounes ! Il faut 4.500 mégots pour en faire une. "T’as pas une clope sur toi ?" "Euh non j’en ai 4.500 !". Ces doudounes, vendues moins de 100 euros, sont en précommande sur le site tchaomegot.com. À qui on souhaite évidemment de faire un tabac.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire