1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Nancy : il se faisait passer pour un avocat sans en avoir le diplôme
1 min de lecture

Nancy : il se faisait passer pour un avocat sans en avoir le diplôme

Un affabulateur s'est fait passer plusieurs mois durant pour un avocat et a conseillé une quinzaine de clients venus le consulter.

Un avocat dans un tribunal (illustration)
Un avocat dans un tribunal (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Nancy : il se faisait passer pour un avocat sans en avoir le diplôme
00:01:19
Un jour sur la terre du 05 décembre 2017
00:01:20
Jean-Alphonse Richard

À Nancy, un avocat n'est plus au barreau mais derrière les barreaux. Et pour cause, l'éminent Maître Tawfik Zitouni, 35 ans, toujours tiré à quatre épingles et le verbe haut, n'était qu'un défenseur de pacotille, un pénaliste qui connaissait sans doute mieux le Code de la route que le Code pénal : un faux avocat, rapport L'Est Républicain. Plusieurs mois durant, il fait pourtant illusion : une plaque au bas de son immeuble, un cabinet baptisé Jurica, une cocarde officielle sur le pare-brise de son Alfa-Roméo, une robe noire, et l'affaire est dans le sac.
 
Maître Zitouni peut donc recevoir ses clients dans des consultations sans queue, ni tête. À une employée en guerre contre son patron, il conseille de ne plus retourner travailler. Comme ça, c'est clair. Résultat, elle est virée. Elle fait partie des quinze victimes de ce ténor sans diplôme, affabulateur, roi de l'arnaque, déjà connu pour avoir incarné un faux lieutenant dans l'armée et un faux coach sportif.

Pour ce dernier rôle, il avait emprunté le nom d'une vraie avocate parisienne. Il a affirmé en garde à vue qu'il était bien elle, mais qu'il était devenu un homme après une opération en Thaïlande. Belle plaidoirie, mais au final une condamnation, cinq ans ferme.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire