1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Elle sauve de la benne des lettres d'amour datant de la Seconde Guerre mondiale
1 min de lecture

Elle sauve de la benne des lettres d'amour datant de la Seconde Guerre mondiale

Cécile, employée d'un bureau d'études en environnement, a découvert ces lettres dans une déchetterie et a pu les remettre à la famille des amoureux disparus.

Les lettres d'amour de Pierre à Aimée ont été rendus à leurs descendants.
Les lettres d'amour de Pierre à Aimée ont été rendus à leurs descendants.
Crédit : Capture Twitter @CecileFlpp
Maeliss Innocenti

C'est un trésor de guerre d'une valeur sentimentale inestimable. Cécile, employée d'un bureau d'études en environnement à Aix-en-Provence, en déplacement professionnel à Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime), a retrouvé un carton de lettres d'amour, écrites pendant la Seconde Guerre mondiale par un certain Pierre à sa tendre Aimée.

Mercredi 2 décembre au matin, après avoir fait cette jolie découverte, Cécile a partagé quelques photos sur Twitter et, là, la magie des réseaux sociaux a opéré. En quelques heures, les likes et les reweets ont fait remonter l'histoire à la famille de Pierre et Aimée, qui ont eu deux filles. L'une d'elles est décédée. Mais la deuxième, prénommée Claudine, a contacté Cécile et a pu récupérer les lettres, non sans émotion.

Claudine n'a jamais voulu se débarrasser de ces lettres. Elle en ignorait l'existence. Jean-Christophe, petit-neveu d'Aimée et Pierre, a précisé cela sur Twitter : "La maison a été vidée et vendue par sa fille, mais ce carton dans le grenier a échappé à sa vigilance. L'acheteur a vidé le grenier et tout amené à la déchetterie. Elle ne connaissait pas l'existence de ces lettres."

Voici un extrait d'une des lettres partagées par Cécile sur le réseau social : "Quand je vois s'écouler de si belles journées, où nous pourrions passer une si sage jeunesse, il me semble que c'est plus que mon sang que je perds, ma petite Aimée tu ne peux t'imaginer comme j'ai un cafard formidable et que je suis las d'être ici." 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/