1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Angleterre : coupable, mais innocentée grâce à son intelligence supérieure
1 min de lecture

Angleterre : coupable, mais innocentée grâce à son intelligence supérieure

REPLAY - Une étudiante de 24 ans a été blanchie par la justice après avoir agressé à l’arme blanche son ex-compagnon.

Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard
Coupable, mais innocentée grâce à son intelligence supérieure
02:51
Jean-Alphonse Richard & La rédaction numérique de RTL

Lavinia Woodward a tout juste 24 ans lorsqu’elle comparaît devant la cour d'Oxford en septembre dernier. Cette jolie blonde au visage juvénile étudie la médecine dans l'une des plus prestigieuses universités de la ville. Mais aujourd'hui, dans son blazer strict, elle paraît vieillie et angoissée. Cette jeune fille issue d’un milieu aisé pleure, car elle risque jusqu'à trois ans de prison.

En décembre 2016, après une violente bagarre, Lavinia Woodward a lancé un ordinateur portable au visage de son petit ami, Thomas Fairclough, avant de l’attaquer avec le couteau à pain. Après avoir eu les doigts lacérés et la cuisse blessée, le jeune homme a pu appeler les secours. Il s'en est sorti, mais l'enquête a vite montré la face sombre de Lavinia : l'alcool, la cocaïne, l'argent facile, et quelques dépravations sexuelles.

Ne pas obérer l'avenir du brillante étudiante

Ce n'est donc pas un ange qui est assis sur le banc des accusés, risque jusqu'à trois ans de prison et va être inévitablement condamné. C'est bien ce que tout le monde croit, et l'accusée en premier lieu, sauf que le juge va prononcer une sentence inédite. Le juge Ian Pringle, réputé pour sa sévérité, a religieusement écouté la confession de Lavinia, pris en compte ses excuses, sa tentative de suicide peu après son arrestation. À ses yeux, elle reste coupable. Pourtant, il ne va demander aucune peine. Il suspend même toute possibilité de sentence au prétexte, dit-il, que l'étudiante est "une extraordinaire et talentueuse jeune femme" et est trop brillante pour aller en prison.

Selon le magistrat, elle perdrait en détention toute chance de devenir une grande chirurgienne, le but qu'elle s'est fixée. La prison est dans ce cas précis "trop sévère et inadaptée". Cette sentence évidemment inédite : c'est la première fois qu'un tribunal acquitte une personne en vertu de son quotient intellectuel et de ses aptitudes à la réussite. Certaines associations protestent en pointant une justice à deux vitesses. Innocentée grâce à son intelligence supérieure, Lavinia Woodward n'a toujours pas repris les cours.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/