1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Belgique : une recette d'asperges se retrouve dans un texte de loi par erreur
1 min de lecture

Belgique : une recette d'asperges se retrouve dans un texte de loi par erreur

VU DANS LA PRESSE - Une recette d'asperges gratinées au Cantal s'est retrouvée inscrite au milieu d'un texte de loi en Belgique. L'étonnante erreur a amusé mais aussi inquiété des avocats.

Des asperges sur un étalage (illustration)
Des asperges sur un étalage (illustration)
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Cassandre Jeannin

Vendredi 28 mai, des avocats belges se sont aperçus d'une erreur surprenante dans un texte de loi. En plein milieu d'un arrêté royal relatif au prix des médicaments figurait une recette d'asperges gratinées au Cantal. Une situation qui a largement amusé dans les couloirs des palais de justice. Mais que s'est-il passé ? 

"C'est une vraie histoire belge", relate une avocate de la région bruxelloise. Parfois, on voit des erreurs, ou des accrocs dans le texte. Mais une recette de cuisine, jamais", a-t-elle confié à RTLBelgique. "Dans le cas présent, il y a eu une erreur au niveau de la consolidation. Alors que les mots 'par lettre recommandée' devaient être remplacés par les mots 'par voie électronique via Mediprices', c'est une recette d'asperges qui a été insérée dans le texte présenté comme officiel par le SPF Justice", explique maître Olivier Dupont. 

"C'est tout à fait étonnant et il faut se demander un petit peu ce qu'il s'est passé pour qu'une erreur aussi énorme se retrouve sur le site officiel et sur la mise en ligne d'un arrêté royal accessible à tous", a réagi maître Fabrice Guttadauria. 

Le texte va être corrigé

Contacté par RTL Belgique, Wilfried Verrezen, directeur du Moniteur, a indiqué qu'il ne s'agissait pas "de la publication officielle du texte de loi (...) Elle n'a pas de valeur légale". "Sans doute que celui qui a publié cette version avait déjà un document Word ouvert, avec la recette", a-t-il ironisé. La publication va être corrigée, a-t-il assuré : "On va corriger ça tout de suite. Heureusement que ce n'était pas une publication officielle du Moniteur, car on ne peut pas les corriger, il aurait fallu publier un erratum". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/