1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Attila : Lorant Deutsch raconte l'horrible et sanguinaire raison de son tombeau caché
2 min de lecture

Attila : Lorant Deutsch raconte l'horrible et sanguinaire raison de son tombeau caché

Attila, le chef barbare et charismatique, décède au lendemain de son mariage avec la princesse Ildico. Il a été enterré dans un triple cercueil d'or et on ignore toujours où se trouve sa tombe.

Entrez dans l'Histoire - Lorant Deutsch
Entrez dans l'Histoire - Lorant Deutsch
Crédit : crédit Emilie DE LA HOSSERAYE - M6
Attila, le dark vador des steppes
36:33
Lorànt Deutsch - Entrez dans l'histoire
Lorànt Deutsch - édité par Capucine Trollion

Aujourd’hui dans Entrez dans l’Histoire, après Gilles de Rais, Goebbels et Louis XV, Lorant Deutsch vous emmène à la rencontre du roi des Barbares : Attila

Vous avez tous entendu la légende accolée à ce personnage mythique : "Là où son cheval passe, l’herbe ne repousse pas".  Attila a fait frémir des générations d’écoliers... Souvenez-vous, dans les manuels scolaires, c’était le grand méchant, avec son visage sombre, son bouc pointu, son bonnet hirsute et sa cape en fourrure : on aurait dit une sorte de "Dark Vador des steppes". Un guerrier à la tête de hordes sanguinaires, qui déboulent au triple galop pour piétiner l’Empire romain et semer le chaos.

Son incroyable épopée l’a conduit de la Chine au bassin parisien, en passant par Constantinople. En moins de quinze ans, il s’est taillé un empire qui s’étendait de la mer d’Aral au Danube et a changé la face du monde. De ce destin maculé de sang, de barbarie, de pillages et de viols, nous allons nous intéresser à la fin de son histoire et comprendre pourquoi on ignore encore où Attila est enterré.

Attila meurt le lendemain de son mariage avec Ildico

À environ 57 ans, Attila s’en retourne sur ses terres danubiennes. Il a blanchi sous le harnais, après des années de campagnes éreintantes, d’interminables chevauchées, de ripailles et de beuveries. Sa santé en a pris un coup. Attention, il ne renonce pas encore à ses rêves de conquête, mais là il a besoin de souffler un peu et de se refaire la cerise, il en profite aussi pour épouser une très jeune et belle princesse germanique : Ildico. 

À lire aussi

Mais ce mariage lui sera fatal, car le lendemain des noces, Attila gît sur le lit, du sang plein la gorge et les narines. A-t-il succombé aux excès d’une grosse cuite, genre overdose de l’époque ? Ou alors était-il un peu trop content dans le lit avec Illdico ? Autre hypothèse : Ildico l’a-t-elle empoisonné ou étouffé dans son sommeil ? Sa mort restera un mystère, et Attila emportera son secret dans la tombe. 

Une tombe gardée secrète après des égorgements

Après sa mort, les Huns accordent à Attila des funérailles grandioses, avec cavalcades et simulacres de combats. À l’issue de la cérémonie, il est enterré dans un triple cercueil d'or, d'argent et de fer, en présence des grands chefs huns. D’après la légende, les esclaves chargés de creuser sa tombe sont égorgés séance tenante pour tenir le lieu secret afin d’éviter les profanations. De fait, il demeure inconnu à ce jour. Pour ceux qui s’y sont un peu intéressés, les hypothèses la situe en Hongrie près de la confluence entre les deux grands cours d’eaux du pays : le Danube et la Tisza. 

En tout cas, à l’époque, sa mort est un sacré coup de théâtre et sonne le glas de l’empire des Huns, qui se disloque rapidement après sa mort, preuve qu’il n’était pas cimenté par autre chose que la détermination d’un chef charismatique. Mais le souvenir d’Attila, lui, reste gravé pour toujours dans les mémoires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/