1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. VIDÉOS - Décès de Jean Rochefort : ses 8 plus grands rôles au cinéma
3 min de lecture

VIDÉOS - Décès de Jean Rochefort : ses 8 plus grands rôles au cinéma

En 60 ans de carrière, Jean Rochefort a joué dans plus d'une centaine de films. Ces huit rôles ont marqué le public français et le cinéma francophone.

La Taupe dans "Cartouche"
La Taupe dans "Cartouche"
Crédit : NANA PRODUCTIONS/SIPA
La Taupe dans "Cartouche"
Le commandant dans "Le Crabe-Tambour"
Étienne Dorsay dans "Un éléphant ça trompe énormément"
Le Moustachu dans "Tandem"
Antoine dans "Le mari de la coiffeuse"
Le marquis de Bellegarde dans "Ridicule"
La Taupe dans "Cartouche" Crédits : NANA PRODUCTIONS/SIPA
Le commandant dans "Le Crabe-Tambour" Crédits : NANA PRODUCTIONS/SIPA
Étienne Dorsay dans "Un éléphant ça trompe énormément" Crédits : NANA PRODUCTIONS/SIPA
Le Moustachu dans "Tandem" Crédits : NANA PRODUCTIONS/SIPA
Antoine dans "Le mari de la coiffeuse" Crédits : NANA PRODUCTIONS/SIPA
Le marquis de Bellegarde dans "Ridicule" Crédits : Movie store/Shutterstock/SIPA
1/1
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt

Le cinéma français a perdu un de ses plus grands acteurs. Jean Rochefort est décédé lundi 9 octobre, à l'âge de 87 ans et laisse derrière lui une filmographie impressionnante. Le comédien, qui a débuté sa carrière au milieu des années 1950, s'est illustré dans différents types de films, du drame à la comédie. Parmi eux, des longs-métrages qui ont particulièrement marqué le public français et qui sont devenus des classiques. 

Acteur populaire, amoureux des belles lettres au rire franc, Jean Rochefort a toujours su jouer de son image pour faire rire les spectateurs. Des années 1960 aux années 2000, Jean Rochefort a joué dans plus d'une centaine de films, et certains de ses rôles sont devenus cultes : du Crabe-Tambour à Ridicule, en passant par Angélique, certains de ses personnages sont à jamais gravés dans le cinéma français.

1. La Taupe dans "Cartouche"

Jean Rochefort obtient un de ses premiers grands rôles au cinéma en 1962 dans Cartouche de Philippe de Brocca. Il y interprète La Taupe, un des lieutenants du brigand Cartouche qui, après avoir volé la paye du régiment où il avait été enrôlé, vole les riches et les puissants. Il donne la réplique à Jean-Paul Belmondo, un de ses camarades du Conservatoire d'Art Dramatique et à Claudia Cardinale, qui joue Vénus, la compagne de Cartouche.

2. Desgrez dans "Angélique, marquise des anges"

Changement de registre pour Jean Rochefort en 1966 lorsqu'il joue dans Angélique, marquise des anges, réalisé par Bernard Borderie. Il y tient le rôle de l'avocat François Desgrez qui va aider la jeune femme et Joffrey, le mari de cette dernière. Il donne la réplique à Robert Hossein, dans le rôle de Joffrey et à Michèle Mercier, dans celui d'Angélique.

3. Le colonel Toulouse dans "Le Grand blond avec une chaussure noire"

À lire aussi

En 1972, Jean Rochefort enfile le costume du chef des services secrets Toulouse dans Le Grand blond avec une chaussure noire réalisé par Yves Robert. Risquant de perdre sa place, le colonel met en place un plan visant à faire tomber son adjoint Milan et pour lequel il engage un inconnu, François Perrin, choisi au hasard à l'aéroport d'Orly. Il joue au côté de Pierre Richard, Bernard Blier et Mireille Darc.

4. Le commandant dans "Le Crabe-Tambour"

En 1977, Jean Rochefort tient le rôle principal dans un film sombre de Pierre Schoendoerffer, Le Crabe-Tambour. Il est le commandant de l'escorteur, surnommé "le vieux" et obtient le César du meilleur acteur en 1978. Il donne la réplique à Jacques Perrin, Claude Rich et Jacques Dufilho. 

5. Étienne Dorsay dans "Un éléphant ça trompe énormément"

Jean Rochefort tient un de ses plus grands rôles en 1976 dans Un éléphant ça trompe énormément, aux côtés de Victor Lanoux, Claudre Brasseur et Guy Bedos. Il interprète Étienne Dorsay, un quadragénaire heureux en mariage jusqu'à sa rencontre avec Charlotte, jouée par Anny Duperey. Le film est un succès critique et commercial.

6. Le Moustachu dans "Tandem"

À la fin des années 1980, Jean Rochefort joue dans Tandem, long-métrage réalisé par Patrice Leconte, au côté de Gérard Jugnot. Il joue un animateur de radio sur le déclin qui ne sait pas que son jeu va s'arrêter après vingt-cinq ans de diffusion. Protégé par son ami et acolyte Rivetot, qui lui cache la vérité, il continue d'animer un jeu en réalité imaginaire et jamais diffusé à l'antenne.

7. Antoine dans "Le mari de la coiffeuse"

Dans ce film de Patrice Leconte, Jean Rochefort interprète le rôle d'Antoine, marié à Mathilde, coiffeuse de profession. Ils forment un couple fusionnel, sur le plan charnel comme sur le plan spirituel et vivent une vie paisible, sans enfants et sans amis. La vie de ce couple atypique et attachant a valu à Jean Rochefort une nomination au César du meilleur acteur en 1986. 

8. Le marquis de Bellegarde dans "Ridicule"

C'est de nouveau dans un film de Patrice Leconte que s'illustre Jean Rochefort à la fin des années 1999. Il incarne le marquis de Bellegarde dans Ridicule, un noble qui prête main forte à Grégoire Ponceludon de Malavoy, jeune aristocrate qui intègre la cour du Roi Louis XIV. Il donne la réplique à Charles Berling et Fanny Ardant.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/