1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "The Nevers" : Joss Whedon saupoudre des super-pouvoirs dans l'Angleterre victorienne
2 min de lecture

"The Nevers" : Joss Whedon saupoudre des super-pouvoirs dans l'Angleterre victorienne

VIDÉO - La nouvelle création du monsieur "Buffy" et "Avengers" pour HBO pourrait bien être l'évènement télé du printemps.

Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

HBO frappe un grand coup, une nouvelle fois. Le network américain est toujours à la recherche de son nouveau Game of Thrones et mise cette fois sur une alliance originale : l'Angleterre victorienne (pour les décors et les costumes), les super-pouvoirs à la X-Men pour l'intrigue et Joss Whedon, le papa de Buffy, pour mettre le tout en musique. 

En avril 2021, les premiers épisodes de la série The Nevers seront diffusés. Une première bande-annonce a été dévoilée et a de quoi fasciner les spectateurs en manque de grand spectacle historico-fantastique. Oubliez les épées et les dragons, The Nevers semble faire le pari du steam-punk, ce genre qui mélange habillement magie et technologie naissante. 

À la fin de l'ère victorienne, les habitants de Londres - majoritairement des femmes - développent des super-pouvoirs. Certaines deviennent de belles curiosités et d'autres provoquent peur et répulsion. La bande-annonce, riche en effets spéciaux, nous montrent quelques-uns de ces talents paranormaux : souffle capable de congeler des objets, boules de feu au bout des doigts, force surhumaine... C'est tout l'équilibre de la bonne société londonienne qui est profondément bousculé avec, une résistance particulière de l'aristocratie, du clergé et du patriarcat. 

L'intrigue se centre sur le destin de deux femmes qui viennent défendre ces femmes : Amalia True (Laura Donnelly, vue dans Outlander), un veuve aux talents martiaux certains et Penance Adair (Ann Skelly) dont l'ingénierie fait des merveilles. À l'instar du fameux professeur Xavier qui prend sous son aile les mutants du monde pour en faire des X-Men, ces deux héroïnes vont tenter d'aider ces super-héroïnes en robes longues pour les protéger du monde extérieur qui préfèrerait les voir disparaître. Lavinia Bidlow (Olivia Williams) tient d'ailleurs l'Orphelinat, un foyer pour ces "métahumains" qui ressemble fort au fameux manoir du télépathe le plus célèbre des comics Marvel. 

À lire aussi

La série semble avoir pour ambition de présenter le conflit entre la haute-société et ses conservatismes et ces nouveaux êtres qui ne trouvent pas leur juste place. Les parallèles avec les combats féministes, anti-racistes, la lutte des classes ou, bien entendu, l'égalité des droits pour les personnes LGBTQ+ seront nombreux. La religion, le colonialisme et la scène scientifique de l'époque semblent aussi dans le collimateur de The Nevers. HBO oblige, la série ne manquera pas de cocher quelques cases sulfureuses pour attirer le grand public avec une exploration du Londres secret et de ses clubs libertins... 

Joss Whedon, qui a été à l'origine du projet depuis 2018, a cédé son rôle de showrunner il y a quelques mois, épuisé par l'année 2020. C'est l'une de ses lieutenantes, Philippa Goslett (Little Ashes) qui s'occupe désormais de diriger ce nouveau navire fantastique...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/