1 min de lecture Cinéma

Roman Polanski : une pétition réclame le retrait de "J'accuse" pour les César 2020

Le collectif "J'accuse Polanski" demande à l'Académie de disqualifier le réalisateur en lice dans cinq catégories des César 2020.

Roman Polanski, réalisateur du film "J'accuse"
Roman Polanski, réalisateur du film "J'accuse" Crédit : Jan Graczynski/SipaPress
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Qui mérite les éloges de l'Académie des César ?" C'est la question posée par une pétition demandant la disqualification de Roman Polanski et de son film J'Accuse, pré-sélectionné pour la célèbre cérémonie de récompenses du cinéma français. Celle-ci se tiendra le 28 février prochain.

Le réalisateur d'origine polonaise est accusé de violences sexuelles par une dizaine de femmes, dont la Française Valentine Monnier qui s'est confiée au Parisien le 8 novembre dernier. Il est par ailleurs poursuivi pour des faits de viol sur mineure aux États-Unis, pays qu'il a fui pour l'Europe dans les années 1970.

C'est l'actrice Lou Roy-Lecollinet qui a la première alerté sur la présence de Roman Polanski parmi les réalisateurs en lice pour les César. "Quand l'auteur est un pédocriminel en fuite, on le disqualifie", s'est indignée l'actrice dans une série de tweets postés jeudi 12 décembre. "On ne détache pas un film de son auteur, comme on ne détache pas un coupable de sa victime", a-t-elle insisté. 

L'acceptation de Polanski par l'industrie cinématographique doit cesser

Pétition du collectif "J'Accuse Polanski"
Partager la citation

En 2017, Roman Polanski s'était vu proposer la présidence des César avant de devoir se retirer pour des raisons similaires. Cette année, son film J'Accuse est pré-sélectionné dans les cinq catégories techniques : "Costumes", "Décors", "Montage", "Photo" et "Son". "L'acceptation de Polanski par l'industrie cinématographique doit cesser", ordonne le collectif "J'accuse Polanski" à l'origine de la pétition.

À lire aussi
Kylo Ren face à Dark Vador dans la première version de "Star Wars 9" Cinéma
"Star Wars 9" : Vador, Rey, Luke... Ce qu'on aurait dû voir dans le film originel

La pétition demande également la radiation de Roman Polanski de l'Académie des César à l'heure où la parole des femmes victimes de violences sexuelles dans le cinéma, à l'image d'Adèle Haenel, se libère. "Des institutions comme la vôtre ont un pouvoir énorme pour paver la voie du changement. Votre voix compte", écrit le collectif. Mardi midi, la pétition comptait près de 3.000 signatures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Roman polanski Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants