1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Plus belle la vie" : un phénomène sociologique qui a rendu Marseille "plus attractive"
1 min de lecture

"Plus belle la vie" : un phénomène sociologique qui a rendu Marseille "plus attractive"

INVITE RTL - Mariage pour tous, personnages trans... La série a été pionnière sur de nombreux sujets et a donné une image lumineuse de la ville.

Le premier mariage entre deux hommes dans "Plus belle la vie"
Le premier mariage entre deux hommes dans "Plus belle la vie"
Crédit : FTV
"Plus belle la vie" : un phénomène sociologique qui a rendu Marseille "plus attractive"
00:04:04
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Le couperet est tombé au Mistral : France Télévisions arrêtera en novembre la diffusion de Plus belle la vie, à l'écran depuis 2004. La direction du groupe public a fait le déplacement jeudi 5 mai à Marseille pour annoncer aux équipes de la série culte que "cette saison serait la dernière", avec une fin du tournage prévue fin septembre. 

"Ça fait 18 ans" que les Français de toutes les générations regarde Plus belle la vie. Si vous aviez 14-15 ans au début, vous êtes parents aujourd'hui, remarque le sociologue Jean Viard. C'était surtout les jeunes mais ça a duré quand même sur 4.535 jours, presque une génération. C'est une série du quotidien, on a un peu l'impression qu'on trouve le scénario le matin pour le soir." 

Après des débuts timides, le quotidien des habitants du quartier fictif du Mistral est devenu un phénomène en collant à l'actualité et en s'emparant de thèmes sociétaux : Plus belle la vie a ainsi mis en scène le premier mariage gay de la télévision française en mai 2013, onze jours après la promulgation de la loi l'autorisant, ou abordé le thème de la transidentité en faisant jouer un acteur trans en 2018. Elle a parfois suscité la polémique, en montrant comment rouler un joint, l'utilisation de poppers ou en représentant la gestation pour autrui (GPA), illégale en France, de façon favorable.

"Il y avait des jeunes, des immigrés, des homosexuels, des flics, des dealers, complète le sociologue... C'est une radioscopie d'une jeunesse marseillaise et ça a beaucoup contribué à modifier l'image de la ville et ça a contribué à la rendre plus attractive. (...) On le voit dans les pics de population ou l'évolution des loyers."  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.