5 min de lecture Oscars

Oscars 2016 : quel rôle choisir pour remporter une statuette ?

DÉCRYPTAGE - La cérémonie des Oscars 2016 va se tenir le 28 février prochain et consacrera les meilleurs acteurs et actrices du moment. Souvent, ce sont ceux qui font les meilleurs choix de rôles.

Robert De Niro dans "Raging Bull", Charlize Theron dans "Monster", Daniel Day Lewis dans "Lincoln"
Robert De Niro dans "Raging Bull", Charlize Theron dans "Monster", Daniel Day Lewis dans "Lincoln" Crédit : RTL.fr
Ambre Lefèvre

Si les Oscars consacrent les plus grands cinéastes et comédiens de leur temps, les acteurs peuvent aussi augmenter leurs chances en faisant des choix plus ou mois susceptibles de leur apporter une statuette. Certains personnages sont considérés comme des "rôles à Oscar", par l'engagement physique qu'ils nécessitent ou par l'intensité dramatique du scénario. De quoi donner du crédit à la citation accordée à l'acteur britannique Alan Rickman, décédé le 14 janvier. Selon lui, "ce sont les rôles qui gagnent des prix, pas les acteurs". Petit tour des options disponibles pour les acteurs en mal de reconnaissance, hors de toute considération pour leurs qualités de jeu.

La méthode "prise de poids"

Classique, efficace, reconnue, c'est LA méthode par excellence pour repartir avec une statuette. À l'origine de cette technique, l'Oscar remporté par Robert De Niro en 1981 pour Raging Bull. Pour incarner le boxer Jack La Motta, l'acteur fétiche de Martin Scorsese a pris 30 kilos en quatre mois. Sa prestation a convaincu beaucoup d'acteurs de faire ce choix pour les rôles où le physique tient un place importante.

Le pari est réussi pour George Clooney en 2006. Les 15 kilos gagnés grâce à un régime intensif de pâtes lui rapportent l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Syriana. Quelques années auparavant, Tom Hanks est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur pour Seul au monde, pour lequel il a dû grossir de 20 kilos pour la première moitié du film.

La méthode "perte de poids"

La méthode a ses adeptes mais ses résultats sont un peu moins probants. Pour Mathew McConaughey, elle a fait ses preuves. L'acteur perd 20 kilos pour jouer un séropositif dans Dallas Buyers Club. Bingo : il repart avec l'Oscar 2013. Le spécialiste du régime extrême demeure cependant Christian Bale, dont les rôles lui ont souvent fait faire le yo-yo avec son poids.

Christian Bale dans "The Machinist"
Christian Bale dans "The Machinist" Crédit : Paramount
À lire aussi
Les fameux Oscars du cinéma Cinéma
Oscars 2020 : découvrez toutes les nominations, catégorie par catégorie

S'il est récompensé en 2011 pour son second dans The Fighter, où il apparaît très aminci, sa maigreur effrayante dans Le Machiniste ne lui attire pas les faveurs du jury. La perte de poids de Michael Fassbender pour Hunger est moins importante mais elle lui permet d'empocher quatre récompenses internationales, hors Oscar.

La méthode "enlaidissement"

Les actrices aussi tentent la carte de la transformation physique, avec succès. Le cocktail le plus efficace étant : perte ou prise de poids + coupe de cheveux radicale + teint brouillé ou maladif. Charlize Theron s'y est essayée avec brio pour son rôle dans Monster. Avec 14 kilos de trop et un visage grêlé, l'actrice a campé une prostituée serial killeuse convaincante. Elle est repartie avec l'Oscar en 2003, relançant sa carrière au passage. De son côté, Anne Hathaway s'est rasé la tête et a perdu 12 kilos pour incarner une Fantine souffreteuse dans Les Misérables, avec à la clé la précieuse statuette du second rôle.

Anne Hathaway dans "Les Misérables" (2013)
Anne Hathaway dans "Les Misérables" (2013) Crédit : Universal Pictures

Une solution alternative existe pour les actrices ambitieuses mais attachées à leur ligne : le travestissement ou le déguisement. Hilary Swank a décroché la récompense suprême en jouant le héros transgenre de Boys don't cry en 1999, cheveux courts et visage émacié. Les prestations en costumes, maquillage et perruques de Marion Cotillard dans La Môme et Merryl Streep dans La Dame de Fer ont valu un Oscar à chacune des deux actrices.

La méthode "chaise roulante"

Javier Bardem a passé trois mois allongé, artificiellement vieilli avec une calvitie pour jouer le tétraplégique Ramon Sampedro dans Mar adentro. Le film repart avec l'Oscar du meilleur film en langue étrangère 2004 et Javier Bardem reçoit trois autres récompenses internationales.

La méthode a été initiée par Daniel Day Lewis en 1989, dans My Left Foot, pour son incarnation de Christy Brown, un poète irlandais paralysé. L'acteur se plonge dans son rôle avec passion, refusant de quitter son fauteuil ou de se nourrir autrement qu'à la petite cuillère. Il se casse même des côtes à force de rester courbé.

La méthode "Daniel Day Lewis"

Car la méthode "chaise roulante" n'est finalement qu'une facette de la méthode "Daniel Day Lewis". Avec trois Oscars déjà posés sur le rebord de sa cheminée, l'acteur a le secret pour ravir les jurés. Tous les jurés. Il a déjà remporté une centaine de prix, dont quatre Bafta et deux Golden Globes. Son incarnation de Lincoln dans le film du même nom lui a valu 29 récompenses, dont l'Oscar du meilleur acteur. Le rôle de Daniel Plainview dans There Will Be Blood lui a rapporté 28 prix. 

>
Lincoln - Bande Annonce Date :

Dans le détail, la méthode "Daniel Day Lewis" requiert quelques sacrifices. Passer plusieurs mois en fauteuil roulant, donc, mais aussi apprendre le tchèque (L'insoutenable légèreté de l'être), porter un costume du XVIIème siècle pendant deux mois (Le temps de l'innocence), se faire enfermer en cellule d'isolement (Au nom du père), savoir à se battre avec des tomahawks ou encore apprendre à chasser et se nourrir de ses proies (Le dernier des Mohicans).

La méthode "foie cru et carcasse" ?

Daniel Day Lewis semble faire des émules. Leonardo DiCaprio a déclaré pouvoir "citer 30 à 40 séquences dans lesquelles il y avait les choses les plus difficiles (qu'il ait) jamais eues à faire" à propos de son rôle dans The Revenant. En lice pour les Oscars 2016, le film a mis l'acteur dans des situations extrêmes. Il aurait ainsi mangé des morceaux de bison crus et dormi dans des carcasses d'animaux morts.

Nommé à quatre reprises pour ses rôles, l'acteur de 41 ans n'a pour l'instant remporté aucune statuette, au grand dam de ses nombreux fans. Leonardo DiCaprio a donc mis toutes les chances de son côté en ingérant du foie de bison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oscars Cinéma Hollywood
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants