1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Loki" (Disney+) : les 6 détails cachés de la bande-annonce de la série
4 min de lecture

"Loki" (Disney+) : les 6 détails cachés de la bande-annonce de la série

DÉCRYPTAGE - Le dieu de la malice de Marvel va devoir régler quelques problèmes de continuum temporel dans cette série.

Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Il est probablement l'un des personnages les plus appréciés de la grande famille Marvel. Loki, le frère de Thor incarné par Tom Hiddleston, et sa sale habitude de trahir tout le monde en permanence, va avoir droit à sa propre mini-série. Loki suit la nouvelle tradition des séries télé de Disney+ qui explore la vie des personnages secondaires de nos Avengers. Elle sera proposée au visionnage après la diffusion de WandaVision (qui vient de se conclure) et de Falcon et le soldat de l'Hiver (qui est en cours), à partir du 11 juin 2021 sur la plateforme de streaming. 


Le lundi 5 avril 2021, Dinsey et Marvel ont dévoilé une longue bande-annonce de cette série très attendue qui, elle aussi, sera une pièce incontournable de l'intrigue du Marvel Cinematic Universe qui, plus que jamais, s'écrit ailleurs que dans les salles obscures. Nous avons regardé attentivement ce trailer pour trouver tous les petits détails qui pourraient nous en dire plus sur l'intrigue de Loki. Attention, il y aura peut-être quelques théories qui se transformeront en spoilers à terme...

Le trailer décrypté

1- Quelle est la mission de Loki ? Wanda était bloquée dans une mystérieuse série télé des années 50. Falcon devait gérer la disparition de Captain America. Loki, lui, va devoir aider une mystérieuse organisation à réparer la ligne de temps qu'il a brisé en s'emparant du Tesseract dans Avengers : Endgame. D'après cette bande-annonce, qui montre surtout des éléments du premier épisode de la série, Loki devra travailler avec les agents très bureaucratiques de l'Autorité des Variations Temporelles. Certainement une sanction de cette autorité suprême qui travaille au-delà du temps et de l'espace, façon travaux d'intérêt général. 

2- Que font les Skrulls dans les bureaux de l'Autorité des Variations Temporelles ? Tout petit détail que les plus attentifs auront repéré, Loki croise pendant un instant furtif un Skrull dans les bureaux particulièrement datés de l'Autorité. Il pourrait s'agir d'une présence simplement destinée à donner à l'Autorité une aura galactique ou alors les aliens métamorphes de Captain Marvel auront un rôle à jouer dans Loki...

À lire aussi

3- Les détails de la décoration. Certains fans du MCU ont repéré que les motifs géométriques que l'on retrouve un peu partout dans la décoration de l'Autorité ressemblent aux symboles que l'on peut voir sur le grimoire que récupère Wanda à la fin de Wanda Vision. La sorcière rouge qu'elle est, est placée au centre d'un enchevêtrement de ces lignes et symboles qui pourraient bien être représentatifs de toutes les lignes temporels et univers parallèles de Marvel. Ces coïncidences ne pourraient être qu'esthétique, mais on sait que Marvel aime beaucoup réfléchir à des petits détails pour lier ses arcs narratifs. 

4 - Que représentent les trois statues ? Au cœur de l'Autorité des Variations Temporelles, Mobius M. Mobius (Owen Wilson) semble guider et surveiller Loki. Mobius est un simple fonctionnaire de cette administration surnaturelle qui est dirigée par un triumvirat : les Gardiens du Temps. Ces créatures sont sans doute plus des divinités que Loki ou Thor puisqu'elles gouvernent et protègent le temps et son intégrité. Dans les comics Marvel ils sont particulièrement puissants et disposent de pouvoirs temporels à faire pâlir Dr Strange et sa pierre d'Infini. Dans le multivers, ils ont aussi des alter-egos qui sont de vrais agents du chaos : les Perturbateurs du Temps. Avec un objet baptisé le Cristal de l'Éternité, ils peuvent effacer des lignes temporelles (et donc des mondes parallèles entiers) pour persévérer l'intégrité du Temps...

5- Qui est la juge Renslayer ? L'actrice Gugu Mbatha-Raw est la juge qui semble condamner Loki au début de la bande-annonce. Dans les comics, le nom Renslayer correspond à une super-héroïne : Ravonna Renslayer. Elle est très importante car sa présence pourrait préfigurer l'apparition de Kang le Conquérant, un super-vilain de Marvel, alter ego de Nathaniel Richards (le père de Red Richards), dont il est un possible descendant et d'Immortus (une version future de lui-même, oui les mondes parallèles compliquent souvent les choses...). Dans les BD, Kang est obsédée par Ravonna et veut la séduire en combattant les Avengers. Kang devra faire son arrivée dans le MCU dans le film Ant-Man et la Guêpe : Quantumania (2022) et il sera incarné par Jonathan Majors.

6- Qui est la personne encapuchonnée ? La personne mystérieuse que l'on aperçoit dans plusieurs scènes de combat dans ce trailer pourrait bien être Loki... Du moins une autre version du dieu de la Malice : une version féminine. Lady Loki serait jouée par Sophia Di Martino. Dans les comics, Loki change souvent d'apparences et se transforme parfois en femme pour continuer d'énerver nos héros avec d'autres atours. Le MCU pourrait pousser l'idée un peu plus loin en proposant deux versions parallèles de Loki, une masculine et une féminine pour matérialiser toute cette histoire de dimensions parallèles. Cette capacité à passer d'un genre à l'autre pourrait aussi permettre à Marvel de s'amuser un peu avec les codes pour offrir au MCU son premier personnage fluide. D'autres théories imaginent l'arrivée du personnage de l'Enchanteresse sous ce capuchon. Il s'agit d'une autre magicienne originaire d'Asgard qui parfois aide Loki dans les comics.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/