3 min de lecture Séries

"L'Arme Fatale" : la série est-elle différente des films ?

Depuis son lancement sur TF1, le remake en série des films avec Mel Gibson et Danny Glover connaît un véritable succès.

Le film "L'Arme fatale" arrive sur le petit écran
Le film "L'Arme fatale" arrive sur le petit écran Crédit : Warner Bros / FOX
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Que ça soit sur petit ou grand écran, L'Arme Fatale séduit le public. Après avoir connu une première vie au cinéma, la saga s'est exportée à la télévision sous forme de série, diffusée sur TF1 depuis le 2 mai 2017. Ce qui s'annonçait au départ comme une grosse prise de risque a finalement été auréolée de succès : chaque semaine, le feuilleton se positionne très largement en tête des audiences, réunissant en moyenne plus de 5 millions de fidèles sur la chaîne française.

Tout comme les films L'Arme Fatale, le feuilleton mise sur l'action, l'humour et sur un duo de choc. Mais ce n'est pas pour autant une pâle copie de l'oeuvre originale. Dès le départ, les producteurs ont affiché leur volonté de ne pas faire d'imitation. Pour cela, ils ont décidé de modifier plusieurs éléments du matériau initial : le scénario, les personnages et même la tonalité générale. Résultat, ce show télévisé est familial, accessible aux fans de la saga et aux novices et captive les spectateurs : peut-être que ces différences expliquent cet incroyable succès.

Un duo de choc avec de l'alchimie

Là où la série n'a pas trahi l'oeuvre originale, c'est dans le duo Riggs-Murtaugh. L'ex-navy est un chien fou cynique avec de la répartie, quand son coéquipier essaie d'être plus réfléchi et posé. Si le duo incarné par Mel Gibson et Danny Glover crevait l'écran, ce nouveau binôme télévisuel ne faillit pas à la tâche.

À lire aussi
Gillian Anderson interprétera Margaret Thatcher dans la saison 4 séries
"The Crown", saison 4 : Gillian Anderson jouera Margaret Thatcher

Les producteurs ont réussi à trouver un duo d'acteurs avec une bonne alchimie et un bon dosage entre l'émotion et l'humour. On retrouve en effet la star de Ma Famille d'abord Damon Wayans dans le rôle de Roger Murtaugh, plus de dix ans après la fin de la sitcom. L'acteur est ainsi à l'aise dans les scènes d'humour, tout en étant une caution célébrité et grand public. Dans le rôle de l'intrépide Riggs, les producteurs ont misé sur Clayne Crawford, un visage peu connu en France mais qui fonctionne parfaitement avec son binôme plus reconnu. Grâce à eux, on retrouve l'humour décapant au milieu de scènes d'action qui ont fait le charme des long-métrages.

Une adaptation moderne plus réaliste

Mais la série diverge de l'oeuvre initiale sur d'autres points. La première différence est visible au premier coup d’œil : la série ne se situe pas dans le contexte des années 1980. On suit en effet Riggs et Murtaugh enquêter de nos jours, à Los Angeles, afin de proposer une adaptation moderne des précédents long-métrages. Le parti pris et la tonalité de la série sont surtout plus sérieux que celui des films. Si humour décalé et cascades rocambolesques sont au rendez-vous, l'ambiance générale est plus sombre. Le personnage de Riggs est en ce sens évocateur : le feuilleton s'attarde vraiment sur sa profonde détresse à la suite du décès de son épouse, donnant une tonalité plus grave et pesante au milieu de scènes plus légères. Le format série permet d'aborder cet aspect de manière plus profonde que les films. 

"L'Arme Fatale" a fait un carton d'audiences
"L'Arme Fatale" a fait un carton d'audiences Crédit : Darren Michaels/FOX

Des changements scénaristiques

Pour se démarquer de l'oeuvre originale, les scénaristes du show américain ont pris quelques libertés. Murtaugh n'est plus un flic proche de la retraite comme dans les films, il est beaucoup plus jeune et revient au poste de police après avoir fait un infarctus. Il tente alors de se ménager et de se préserver du stress. Son état de santé permet de créer des scènes d'émotions avec sa famille et ses collègues.

Riggs de son côté a une histoire beaucoup plus dure : dans les films, le personnage joué par Mel Gibson perd seulement sa femme. Dans le show télévisé, celle-ci décède dans un accident de voiture alors qu'elle est enceinte de leur enfant. Le traumatisme du policier est davantage accentué et exploité : il est alcoolique et a des penchants suicidaires. Le spectateur assiste à sa détresse. Ces ajustements scénaristiques rendent la série plus adaptée au format familial que la saga cinématographique.

Des personnages secondaires plus approfondis

Contrairement aux films, les personnages secondaires sont dans la série beaucoup plus exploités. Leur présence et leur traitement permettent de créer autour des deux protagonistes un véritable univers. Pour cela, les scénaristes leur ont donné du relief. La psychologue de Riggs, Maureen Cahill, n'est pas traitée comme un élément comique dont se moque son patient comme c'est le cas dans la première version de L'Arme Fatale. Elle est sérieuse, droite et plus impliquée dans la thérapie du policier. La relation médecin-patient est davantage exploitée, donnant au show sur petit écran une profondeur absente des films. 

La femme de Murtaugh, Trish, est également exploitée très différemment. Alors qu'elle est un élément émotionnel dans les films, jouant le rôle de mère au foyer s'inquiétant constamment pour son mari, elle est procureure du district dans le feuilleton. Le couple a donc une dynamique différente et une relation plus intense. 

Si les films étaient populaires pour leur côté décalé et leurs scènes d'action explosives, la relative distance prise par la série est une réussite : en continuant sur cette lancée populaire et grand public, drôle mais aussi sérieuse, cette première saison devrait continuer à séduire le public.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Télévision TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788795485
"L'Arme Fatale" : la série est-elle différente des films ?
"L'Arme Fatale" : la série est-elle différente des films ?
Depuis son lancement sur TF1, le remake en série des films avec Mel Gibson et Danny Glover connaît un véritable succès.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/l-arme-fatale-la-serie-est-elle-differente-des-films-7788795485
2017-06-06 15:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/D1eASUaxghP3pKxLp1cBsg/330v220-2/online/image/2017/0502/7788375870_le-film-l-arme-fatale-arrive-sur-le-petit-ecran.png