1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Harry Potter" : les 6 différences entre le premier tome et le film
4 min de lecture

"Harry Potter" : les 6 différences entre le premier tome et le film

ÉCLAIRAGE - À l'occasion des vingt ans de la sortie du premier tome des aventures du sorcier à la cicatrice le 26 juin, retour sur son adaptation, du roman au cinéma.

Le jeune Daniel Radcliffe dans "Harry Potter à l'école des sorciers"
Le jeune Daniel Radcliffe dans "Harry Potter à l'école des sorciers"
Crédit : Warner Bros
Manon Bricard

C'est un jour à marquer d'une pierre blanche pour les Potterheads (les fans de Harry Potter). Il y a vingt ans jour pour jour, le 26 juin 1997, des millions de moldus découvraient les aventures du plus célèbre des sorciers en librairie anglaise. Ce n'est que le début de la Pottermania qui va envahir le monde entier, en faisant l'un des plus grands succès littéraires et révolutionnant la littérature jeunesse.

Avec les adaptations au cinéma, la saga magique s'est fait connaître du grand public et a confirmé son succès auprès des petits et des grands. L'École des Sorciers se dévoile sur les grands écrans français le 5 décembre 2001. Si c'est l'un des films les plus fidèles d'Harry Potter, il n'est pas exempt de quelques modifications scénaristiques, voire de quelques oublis crève-cœurs pour les fans les plus assidus.

1. La chanson du Choixpeau magique supprimée

Que ça soit dans les livres ou dans les films, l'arrivée à Poudlard est toujours un moment magique tant pour le spectateur que pour le jeune Harry. Mais dans le premier tome, cette découverte est également musicale. Avant de déterminer quel élève rejoindra quelle maison (entre Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard) le Choixpeau magique entame une chanson qui annonce la couleur : "Rien ne m'échappe, rien ne m'arrête, le choixpeau a toujours raison, mettez-moi donc sur votre tête pour connaître votre maison". 

Autre point de différence : dans les films, le chapeau pointu rapiécé parle à voix haute et ouvertement aux élèves qu'il coiffe, pour déterminer leurs maisons. Dans le roman, il parle au contraire dans l'esprit de celui qui le porte.

2. Le duel entre Drago, Harry et Ron

À lire aussi

Les fans de Tom Felton, qui incarne le pernicieux Drago Malefoy, peuvent être déçus : un élément de l'intrigue comprenant le redoutable garnement a été supprimé du long métrage. Dans le roman, Drago provoque Harry en duel. Mais ce n'est qu'une ruse pour piéger Harry, le jeune Serpentard ne se rendant pas au point de rendez-vous. À la place, il envoie le concierge Rusard rôder dans les couloirs. 

Alors que Harry cherche à fuir, il s'engouffre dans le couloir interdit et découvre Touffu, le chien à trois têtes qui garde la Pierre philosophale. Si Harry rencontre bien le colosse dans l'adaptation cinématographique, ce n'est pas à cause d'un duel avec le jeune Malefoy.

3. La disparition de Peeves, l'esprit frappeur

Ça a certainement été l'absence la plus commentée au sujet du premier film. Si les lecteurs se souviennent de l'épouvantable Peeves, l'esprit qui s'amusait à traumatiser les élèves de Poudlard, les spectateurs n'en ont aucun souvenir et pour cause : il a été supprimé du script.

Pourtant, un certain Rik Mayall avait été engagé pour faire sa voix et des séquences avec le personnage auraient été tourné. Celles-ci auraient été coupées car le film devenait beaucoup trop long. Les fans ne pourront pas non plus se retrancher sur les bonus du film, les scènes comportant l'insupportable personnage n'ayant encore jamais été dévoilées.

4. L'énigme des potions d'Hermione

C'est un autre élément de l'intrigue qui n'a pas été conservé dans le script final. Alors que Harry, Ron et Hermione partent à la recherche de la pierre philosophale, plusieurs épreuves sont mises en travers de leur chemin : le chien à trois têtes, le filet du diable, les clés volantes et l'échiquier géant. Mais les lecteurs se rappellent sans doute d'une cinquième épreuve qui a été effacée des films. Dans le premier tome, Harry et Hermione doivent passer une épreuve concoctée par le professeur des potions, Rogue. 

C'est une énigme : il faut trouver, parmi les sept fioles présentées devant eux, laquelle est l'antidote qui permet de traverser les flammes qui bloquent la porte, les autres sont soit du vin d'ortie, soit des poisons mortels. Faisant preuve de son intelligence légendaire et de logique, Hermione réussit à trouver la bonne potion, ce qui permet à Harry de passer l'épreuve du Miroir du Riséd et d'affronter le professeur Quirrel.

5. L'épisode raccourci de Norbert le Dragon

Dans les films, Harry et ses amis découvrent qu'Hagrid cache Norbert, un bébé dragon. Il ne peut cependant pas le garder dans une école, et doit donc s'en débarrasser à son grand regret. Dans le film, Dumbledore décide d'envoyer la bête à Charlie Wesleay, le frère de Ron qui élève ces terrifiantes créatures.

Mais dans les livres, l'épreuve est beaucoup plus ardue. Harry et Hermione prennent beaucoup de temps pour expédier Norbert à Dumbledore. Ron se fait même mordre par la bête, et envoyé à l'infirmerie. L'intrigue autour du dragon a été considérablement raccourcie, pour les besoins de durée du film.

6. Vernon Dursley se démène pour fuir le monde des sorciers

Vernon Dursley déteste les sorciers, et ne veut surtout pas que Harry finisse à Poudlard. Dans le film, il essaie de bloquer l'arrivée des lettres et finit par partir dans une maisonnette, au milieu d'une île, pour rester loin du monde des sorciers qui cherche à récupérer Harry.

Dans le livre, les séquences sont plus longues et beaucoup plus drôles. L'oncle détestable de Harry use d'efforts considérables pour éviter les lettres, allant même jusqu'à partir dans une auberge et au milieu de la forêt.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/