1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Game of Thrones", saison 7, épisode 1 : pourquoi le Limier était ému ?
2 min de lecture

"Game of Thrones", saison 7, épisode 1 : pourquoi le Limier était ému ?

Sandor Clegane n'est pas le personnage le plus chaleureux de "Game of Thrones" et pourtant son armure s'est craquelée. Attention, spoilers.

Sandor Clegane, "le Limier", dans la saison 7 de "Game of Thrones"
Sandor Clegane, "le Limier", dans la saison 7 de "Game of Thrones"
Crédit : HBO
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Attention cet article contient des spoilers sur l'épisode 1 de la saison 7 de Game of Thrones. Sandor Clegane, le Limier, est un personnage parmi les plus rustres de l'univers créé par George R. R. Martin. Sans avoir la cruauté de son frère aîné Gregor la Montage, il n'est ni fin, ni sentimental.

Capable de jurer comme une douzaine de marins, Sandor Clegane a su pourtant se montrer plus doux que son physique et son sale caractère ne pouvaient laisser penser. Il est celui qui a défendu Sansa Stark et finalement protégé Arya, sa prisonnière. Une relation avec la jeune fille qui a profondément changé sa façon de voir le monde.

Dans la saison 4, la paire a trouvé refuge dans une maison habitée par un père et sa fille. Bien que de très modeste condition, le paysan leur offrit le gîte et le couvert. Ce même fermier proposa à Sandor de travailler pour lui afin de gagner un peu d'argent pour payer sa dette et continuer sa route.

Clegane accepta, avant de finalement partir avec Arya en volant et battant celui qui les avait accueillis. Furieuse, Arya questionna durement le Limier. Ce dernier répliqua à la jeune Stark que ce père et sa fille Sally ne passeraient pas l'Hiver et mourraient à cause de leur gentillesse, une faiblesse.

Arya Stark et Sandor Clegane dans la saison 4 de "Game of Thrones"
Arya Stark et Sandor Clegane dans la saison 4 de "Game of Thrones"
Crédit : HBO

Une tombe pour excuse

À écouter aussi

C'est cette même petite ferme que visite Le Limier accompagné cette fois de Thoros de Myr et Béric Dondarrion dans le premier épisode de la saison 7. Reconnaissant les lieux, Clegane explique à son équipée qu'ils ne seront pas les bienvenus et ne trouveront pas à manger dans la petite maison. Pour cause : ses deux habitants sont morts. Les hommes découvrent en effet deux cadavres, celui d'un adulte et d'un enfant, couverts de sang. Le poignard au sol indique que le père a probablement tué sa fille avant de se donner la mort avant que les deux ne souffrent trop de la faim.

Au lieu de laisser les corps ainsi, le Limier entreprend de creuser une tombe pour les deux cadavres. Interrogé par Thoros de Myr, il nie les connaître et ment. Bourru mais bouleversé, il entreprend de réciter une prière aux Sept Dieux pour finalement lancer un plus simple et honnête : "Votre mort me désole, vous méritiez mieux. Toi comme elle" devant la tombe fraîchement refermée. Un geste mue par la bonté autant que par la culpabilité d'avoir volé ces innocents et, sans doute, précipité leur mort.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/