1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. DIAPORAMA - "James Bond" : amoureuses ou vénéneuses, les 11 femmes-clefs de la franchise
5 min de lecture

DIAPORAMA - "James Bond" : amoureuses ou vénéneuses, les 11 femmes-clefs de la franchise

Les femmes ont toujours eu une place centrale dans la vie de 007. Ce sont elles qui mènent la danse... et depuis longtemps.

Elektra, Madeleine, Vesper... Les femmes dans James Bond sont au centre du jeu
Elektra, Madeleine, Vesper... Les femmes dans James Bond sont au centre du jeu
Crédit : EON / Montage RTL.fr
Elektra, Madeleine, Vesper... Les femmes dans James Bond sont au centre du jeu
Miranda Frost, la traitresse ("Die Another Day")
Tracy Di Vicenzo, la première à épouser Bond
Pussy Galore (Goldfinger)
 La méchante : Elektra King ("World Is Not Enough")
Honey Rider, la Vénus ("Dr. No")
Jill Masterson, la femme en or ("Goldfinger")
Xenia Onatopp, la vénéneuse (Goldeneye)
La mère, M ("Skyfall")
Madeleine Swann, la secrète ("Spectre")
Moneypenny, la fidèle
Vesper Lynd, l'unique ("Casino Royale")
Elektra, Madeleine, Vesper... Les femmes dans James Bond sont au centre du jeu Crédits : EON / Montage RTL.fr
Miranda Frost, la traitresse ("Die Another Day") Crédits : EON
Tracy Di Vicenzo, la première à épouser Bond Crédits : EON
Pussy Galore (Goldfinger) Crédits : EON
La méchante : Elektra King ("World Is Not Enough") Crédits : EON
Honey Rider, la Vénus ("Dr. No") Crédits : EON
Jill Masterson, la femme en or ("Goldfinger") Crédits : EON
Xenia Onatopp, la vénéneuse (Goldeneye) Crédits : EON
La mère, M ("Skyfall") Crédits : EON
Madeleine Swann, la secrète ("Spectre") Crédits : EON
Moneypenny, la fidèle Crédits : EON
Vesper Lynd, l'unique ("Casino Royale") Crédits : EON
1/1
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

James Bond ne serait rien sans son smoking, son cocktail, ses gadgets, son Aston Martin et les femmes de la célèbre franchise. Tout le monde connaît naturellement les "James Bond girls", cette collection de belles plantes que notre agent secret peut séduire en quelques secondes. 

Elles font le charme de la franchise. James Bond a toujours eu le chic pour mélanger le luxe, l'action, le mystère et la séduction. Pendant des décennies, l'espion 007 collectionnait les conquêtes. Chaque film avait droit à sa nouvelle James Bond girl. Certains films avait même  plusieurs femmes à leur menu, preuve de l'éternel pouvoir de séduction de l'agent secret. 

Mais il ne faudrait pas croire que les "James Bond girls" soient toutes de belles femmes sans substance ou profondeur. James Bond ne fait pas que séduire les femmes qui l'entourent. Certaines l'aiment véritablement (et ce peut-être réciproque), lui offrent des cadeaux inattendus, le guident ou le trahissent... La dernière ère avec Daniel Craig a montré toute la diversité de ces personnages avec une profondeur inédite. Avec les années, les "James Bond" girls sont devenues les "James Bond women" et voici, selon nous, les plus importantes de la franchise.

Nos 11 James Bond women préférées

11 - Miranda Frost (Die Another Day)
Rosamund Pike a réalisé une première dans la saga James Bond. Notre espion préféré a l'habitude de l'amour vache et des trahisons mais en général il pouvait toujours compter sur la loyauté de ses compatriotes. Ce n'était pas le cas avec la glaciale Miranda Frost. Celle qui travaillait pour MI6 après une carrière d'escirmeuse olympique a finalement trahi son collègue et son pays offrant à Bond 14 mois de torture en Corée du Nord. C'est finalement une autre femme, Jinx (Halle Berry), agent de la CIA, qui tuera Frost à la fin du film après un duel très tendu

À lire aussi

10 - Tracy Draco (On Her Majesty’s Secret Service)
James Bond n'est pas forcément le célibataire que vous vous imaginez. Il s'est marié ! Teresa Tracy Bond, née Draco, Comtesse di Vicenzo, est la première femme à avoir épousé l'agent 007 (la seconde étant Kissy Suzuki). James Bond n'ayant jamais le droit au bonheur, c'est une constante de la franchise, elle meurt de la main de Blofeld, le pire ennemi de Bond. C'est la merveilleuse Diana Rigg (Emma Peel dans la série Chapeau melon et bottes de cuir ou Olenna Tyrell dans Game of Thrones) qui jouait ce rôle.

9 - Pussy Galore (Goldfinger)
En 1964, la jeune britannique Honor Blackman incarne la sensuelle Pussy Galore dans le film Goldfinger, face à Sean Connery. Nous ne pouvions pas oublier cette icône ne serait-ce que pour son nom particulièrement osé signifiant littéralement "chattes à profusion". Un jeu de mot vulgaire et ridicule qui fait aussi parti du charme de la franchise. D'abord alliée de Goldfinger, elle finit finalement par changer de camp avant la fin du film. 

8 - Elektra King (World Is Not Enough)
Notre Sophie Marceau nationale n'a pas été une James Bond girl comme les autres. Elle n'a pas simplement trahi James Bond pour soutenir un grand méchant mystérieux, elle est le grand méchant du film Le monde ne suffit pas. Les amoureux de la franchise se souviendront de la scène de torture imposée à Pierce Brosnan sur une chaise spéciale et de l'accent délicieusement français de l'actrice.

7 - Honey Ryder (Dr. No)
Lorsque l'on parle des femmes dans James Bond son nom vient immédiatement à l'esprit : Ursula Andress. L'actrice incarne la Jamaïcaine Honey dont la sortie des eaux en maillot de bain deux pièces a séduit des générations de fans. Halle Berry a repris la scène à son compte lorsqu'elle est devenue James Bond girl des années plus tard. Et Daniel Craig lui-même a offert une autre mémorable scène en maillot de bain dans Casino Royale. Pour ces moments cultes nous ne pouvons que remercier le charme éternel d'Ursula Andress.

6 - Jill Masterson (Goldfinger)
Un film James Bond n'est jamais très sérieux. Les intrigues plausibles et réalistes ne font pas vraiment partie de l'équation de la saga. La mort de la jeune et influençable Jill Masterson dans Goldfinger est particulièrement représentative cet esprit "too much". Contrairement aux nombreuses femmes qui sont mortes sous les yeux de Bond après une nuit d'amour, Jill remporte la palme de la mort la plus ridicule : elle est découverte nue et couverte d'une peinture dorée sur le lit d'un hôtel par 007. Heureusement James Bond va venger cet affront avant la fin du film. 

5 - Xenia Onatopp (Goldeneye)
Comment oublier Famke Janssen face à Pierce Brosnan. Une rencontre autour d'une table de jeu dans un casino et une fin spectaculaire. Cette ancienne pilote de chasse dans l’armée de l’air soviétique rejoint l’organisation criminelle Janus. Sadique et masochiste, Onatopp tue ses ennemis en usant de ses charmes. Elle semble atteindre l'orgasme lorsqu'elle tue ses victimes. La scène de combat dans le sauna est particulièrement mémorable. 

4 - M (Skyfall)
M est le supérieur direct de Bond. Le dirigeant des services secrets britannique : MI6. Le rôle a été confié à des hommes et des femmes. Judi Dench est probablement la plus mémorable  M tant elle jouait un rôle de mère de substitution pour James Bond, tout particulièrement dans l'ère Daniel Craig. Sa mort, à la fin de Skyfall, particulièrement traumatique, a marqué la saga à jamais. Le trio Dench, Bardem, Craig reste inégalé. 

3 - Madeleine Swann (Spectre
Rares sont les femmes dans la vie de James Bond à rester en vie bien longtemps. Alors imaginez à quel point il est rare de les voir plusieurs fois de suite dans des films différents. C'est pourtant le cas de la psychologue Madeleine Swann (jouée par Léa Seydoux). On la découvre dans Spectre et dans Mourir peut attendre. Son double jeu permanent la rend fascinante. Son secret final (que nous n'allons pas vous dévoiler ici) fait qu'elle entre naturellement dans le top 3 des femmes les plus mémorables de la franchise. Mais chut...

2 - Moneypenny
Secrétaire sévère de M mais amie fidèle et dévouée de 007, Moneypenny est le personnage féminin récurrent de la saga. Elle a été incarnée par Lois Maxwell, Caroline Bliss, Samantha Bond (oui, Bond) et Naomie Harris. Si les fans l'aiment tellement c'est parce qu'elle voit toujours à travers le jeu de charme de l'agent secret mais ne peut pas s'empêcher d'en pincer pour lui secrètement. Notre scène préférée reste lorsque Moneypenny tire sur 007 dans l'ouverture de Skyfall. Une erreur dramatique mais qui finira par devenir une plaisanterie dans le service. 

1 - Vesper Lynd (Casino Royale)
Nous y voilà. La femme la plus influente dans la vie de James bond est naturellement Vesper Lynd incarnée par Eva Green. Il s'agit d'un amour passionné et véritable qui unit ces deux personnages. La mort finale de cette femme dans les eaux de Venise marquera profondément James Bond dans toute l'ère Craig. Son fantôme planera avec une efficacité incroyable sur chaque film jusqu'à Mourir peut attendre...

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/