1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Demon Slayer" : le phénomène qui vient de battre "Titanic" et "Le Voyage de Chihiro"
2 min de lecture

"Demon Slayer" : le phénomène qui vient de battre "Titanic" et "Le Voyage de Chihiro"

Le film d'animation "Demon Slayer - Le Train de l'Infini" a récolté 257 millions d'euros de recettes en salles depuis sa sortie au Japon, battant les mastodontes du box-office en pleine pandémie de coronavirus.

Tanjirō, le héros de la série "Demon Slayer"
Tanjirō, le héros de la série "Demon Slayer"
Crédit : Ufotable
Aymeric Parthonnaud & AFP

Record battu ! Le film d'animation Demon Slayer a battu le record du box-office au Japon détrônant ainsi Le Voyage de Chihiro (2001) du célèbre Studio Ghibli, oscarisé la même année. Basé sur un manga éponyme, Demon Slayer a généré 32,5 milliards de yens (257 millions d'euros) de recettes en salles depuis sa sortie au Japon en octobre, attirant plus de 24 millions de spectateurs. Le Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki, qui était indétrônable depuis deux décennies, avait atteint 31,7 milliards de yens de recettes en salles au Japon.
Un véritable miracle compte tenu des circonstances de cette années 2020 particulièrement difficile pour le 7e art. Certes, le Japon n'a pas fermé les portes des cinémas comme ce peut être le cas en France ou dans certaines régions des États-Unis, impactant très fortement le marché mais les résultats du film Demon Slayer - Le train de l'infini (Kimetsu no Yaiba, Mugen Ressha-hen) restent, malgré tout, un véritable exploit.

Le film a dépassé La Reine des Neiges de Disney, Your Name (Kimi no na wa) de Makoto Shinkai qui avait aussi connu de très beaux résultats en Occident en 2016 puis les géants Titanic et Le Voyage de Chihiro. 

Le phénomène culturel est tel qu'il s'est même subrepticement immiscé dans la vie politique du pays comme le rapportent nos confrères du Monde, lorsque le Premier ministre Yoshihide Suga, 71 ans, s'est essayé à une référence à la respiration du héros lors d'une session du parlement. Le thème principal du film chanté par LiSA est en tête du Top 50 japonais, des parents baptisent leurs enfants des noms des personnages de la série, Tanjirō, Nezuko ou Inosuke. Les écoliers auraient même contribué à créer un phénomène de harcèlement très particulier, le "kimehara" (contraction de "Kimetsu" et de "harassement"), qui consiste à martyriser les jeunes gens n'ayant pas encore vu le film au cinéma...

Le film qui raconte les aventures de notre héros découpeur de démons, Tanjirō, dans un mystérieux train qui ne semble pas avoir de fin est sorti en octobre 2020 au Japon et sa date de diffusion en France (au cinéma ou sur une plateforme spécialisée) n'a pas encore été révélée. Les 23 volumes du manga créé par la mystérieuse Koyoharu Gotōge sont édités en France chez Panini Manga. L'animé est lui disponible avec les fameux sous-titres français sur la plateforme Wakanim.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/