3 min de lecture Cinéma

Alexandra Lamy : "Après 40 ans, il y a plus de richesse dans les personnages"

INVITÉ RTL - "Laissez-vous tenter" reçoit Alexandra Lamy pour la comédie sociale "Retour chez ma mère", aux côtés de Josiane Balasko, en salles le 1er juin.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Alexandra Lamy est l'invitée de "Laissez-vous tenter" pour "Retour chez ma mère" (1ère partie) Crédit Image : Pathé Distribution | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Morgane Giuliani

Dans Retour chez ma mère, Alexandra Lamy, invitée de Laissez-vous tenter, incarne une jeune quarantenaire obligée de retourner habiter chez sa maman, parce qu'elle n'a plus de travail, et donc, plus d'argent pour payer un loyer. C'est d'abord une comédie, mais il y a aussi sur le fond un constat social assez terrible, et dans une semaine de mobilisation sociale. Le film, réalisé par Éric Lavaine, sera en salles le 1er juin

Il faudrait ajouter que c'est une comédie "familiale" car le long-métrage d'Éric Lavaine parle aussi de ces choses qui ne se disent pas toujours en face, et finissent par vous péter au visage, généralement lors des repas en famille. Alexandra Lamy est donc Stéphanie, contrainte de retourner chez Jacqueline, sa mère jouée par Josiane Balasko, qui l'accueille à bras ouverts mais en ne faisant aucun effort : chauffage et Francis Cabrel à fond dans l'appartement, parties de Scrabble et conseils pas toujours délicatement dispensés pour améliorer la vie professionnelle et personnelle de sa fifille. Une maman qui cache aussi un secret qu'elle n'a nullement l'intention de dévoiler. Ajoutez à cela un repas de famille organisé pour rassembler une tribu pleine de rancœurs et de jalousie, et vous obtenez un excellent moment de rire, de tendresse et de cruauté. 

Un film théâtral

Éric Lavaine (Incognito ou Barbecue), signe une comédie où textes et situations priment, comme dans Adopte un veuf, sorti récemment. Alexandra Lamy est donc entourée de Josiane Balasko mais aussi de Mathilde Seigner, Jérôme Commandeur ou Philippe Lefèvre. Tout ça part quand même d'un fond assez grave : ces adultes travailleurs ou chômeurs qui n'ont plus les moyens de se loger. 

À lire aussi
Maria Rambeau et Carol Danvers dans "Captain Marvel" Cinéma
VIDÉO - "Captain Marvel" : le trailer en ordre chronologique pour comprendre l'intrigue

Le film parle de la 'génération boomerang'

Alexandra Lamy
Partager la citation

"C'est ce qu'on appelle la 'génération boomerang'. C'est un joli nom, mais la réalité est moins jolie. Éric Lavaine s'était inspiré d'un documentaire, qui explique qu'à peu près 400.000 Français sont concernés. Tout était là dans le scénario. On pense que les comédies sont faciles à écrire mais c'est en fait très difficile. Le film est à la fois drôle, mais il y a aussi des moments aussi touchants, parce qu'on se projette. À la fin du tournage, quand je suis rentrée chez moi, ma mère jouait au Scrabble et écoutait La Petite Marie de Cabrel, j'ai cru que l'équipe du film m'avait fait une blague. Le film raconte ce qui se passe quand on revient chez soi, dans la fratrie. Mon personnage a une double peine : elle perd son travail et ses frères et sœurs font les comptes, comme si elle volait un tiers de l'héritage.

Josiane Balasko
campe la mère d'Alexandra Lamy dans Retourne chez ma mère. Protectrice, elle a aussi un petit secret : "Nos mamans, on ne ne les voit jamais comme des femmes et là, je trouvais très intéressant de voir ma mère amoureuse de quelqu'un et qui nous le cache, c'est elle l'ado qui se cache de nous", analyse Alexandra Lamy. "On ne peut pas imaginer qu'elle ait une histoire d'amour avec quelqu'un d'autre. Dans ces âges-là, elle a enlevé les contraintes comme l'école, elle est libre et elle a envie de profiter d'elle, et elle a bien raison", estime Alexandra Lamy.

Des rôles plus intéressants après 40 ans

"J'aime ce que je fais, ça m'amuse, j'aime avoir des partenaires, s'enthousiasme Alexandra Lamy. On reçoit ce qu'on donne : si on a envie de jouer avec quelqu'un, ça fait qu'on a envie de travailler ensemble et de jouer. Avec Mathilde (Seignier, qui joue sa sœur dans le film, ndlr), on se connaissait déjà un petit peu. On a aussi un réalisateur génial pour ça, Éric aime les acteurs et il sait diriger."

On dit souvent que ce métier est plus rude pour les femmes : les stars américaines parlent souvent de la difficulté après 40 ans de trouver de beaux personnages. "Je dirais plutôt l'inverse, contredit Alexandra Lamy. Je trouve que pour les actrices, il y a un âge compliqué, quand on a 35-36 ans, on n'est plus les jeunes premières, on ne peut plus jouer plus les jeunes romantiques. On perd tous ces rôles, alors qu'on n'est pas encore dans la quarantaine de la femme avec des enfants, des rôles forts. J'adore la quarantaine, parce qu'on a des rôles beaucoup plus forts, il y a plus de richesse dans les personnages."

Alexandra Lamy a un parcours de comédienne assez particulier : le théâtre, la télé et le cinéma sans se démultiplier ou accaparer les écrans ou la scène. Mais il y a de vrais rendez-vous avec le public, comme une connexion affective, sans doute renforcé par les aléas de la vie. "Quand on a fait Un Gars Une Fille, on a eu une popularité, ça nous a créé une image positive et chaleureuse. Moi ce qui m'intéresse aussi, c'est que ce soit le plus populaire possible", sourit l'actrice. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Laissez-vous tenter Alexandra Lamy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783431990
Alexandra Lamy : "Après 40 ans, il y a plus de richesse dans les personnages"
Alexandra Lamy : "Après 40 ans, il y a plus de richesse dans les personnages"
INVITÉ RTL - "Laissez-vous tenter" reçoit Alexandra Lamy pour la comédie sociale "Retour chez ma mère", aux côtés de Josiane Balasko, en salles le 1er juin.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/alexandra-lamy-apres-40-ans-il-y-a-plus-de-richesse-dans-les-personnages-7783431990
2016-05-30 10:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_qAn-z0H50aUrvfa0X82Yg/330v220-2/online/image/2016/0530/7783432342_retour-chez-ma-mere-est-en-salles-le-1er-juin.jpg