2 min de lecture Cinéma

Vincent Cassel se confie sur son nouveau film "Hors Normes", une comédie engagée

INVITÉS RTL - Olivier Nakache et Éric Toledano nous présentent leur nouveau film, "Hors Normes". Ils sont accompagnés des deux acteurs principaux, Vincent Cassel et Reda Kateb.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 15 octobre 2019 Crédit Image : Carole Bethuel | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Maria Aït Ouariane

Le décor du film est celui d'un univers méconnu. Celui des associations, des bénévoles, qui tentent d'améliorer l'intégration des jeunes autistes dans notre société. Dans le nouveau film d'Olivier Nakache et Éric Toledano, Hors normes, on suit le parcours de combattant de Bruno (Vincent Cassel) et Malik (Reda Kateb). 

Vingt ans de galères contre une administration débordée, parfois aussi un peu inhumaine. 20 ans d'angoisses également, car chaque jour ou presque, il faut aussi aider ses enfants autistes à progresser. 

Bruno dirige un centre d'accueil, Malik s'occupe de former des jeunes de quartiers, des référents, pour qu'ils encadrent ces enfants lors de sorties, par exemple. "Ce qui nous reste en tête, c'est cette combinaison entre ces jeunes hommes qui viennent des quartiers compliqués avec un parcours un peu chaotique et qui s'occupent aussi de jeunes complètement à la marge, qui sont abandonnés", estime Olivier Nakache.

>
HORS NORMES Bande Annonce (2019) Vincent Cassel, Alban Ivanov, Reda Kateb, Film Français

Hors Normes navigue entre la comédie sociale et le film engagé.  Les deux réalisateurs, comme dans Samba, pointent du doigt, avec humour et douceur, un monde parfois totalement sans pitié et souvent encore trop peu documenté sur la question. "Quand on ne connait rien à l'autisme, ce qui est mon cas, on a cette idée un peu fantasmée où les gens savent jouer du piano et très bien compter, alors que l'autisme ce n'est pas que ça", affirme Vincent Cassel. 

L'autisme est un sujet qui touche personnellement les réalisateurs, "j'ai un cousin qui est autiste, confie ainsi Éric Toledano, j'ai vécu avec cette réalité et avec ce regard sur la famille dans laquelle il a grandi et ça a forcément marqué mon enfance."

Un mélange d'acteurs confirmés et d'amateurs

À lire aussi
Jean Dujardin et Louis Garrel dans "J'accuse" en salles le 13 novembre Cinéma
"J'accuse" de Polanski signe le troisième meilleur démarrage à Paris en 2019

Avant de réaliser ce film, les réalisateurs ont entrepris une immersion dans ce monde associatif de l'autisme. "Cela fait une vingtaine d'années qu'on connaît ces deux personnages qui travaillent à accompagner ces enfants (...) on ne se sentait pas prêt [à faire ce film], mais à un moment donné il y a eu plusieurs déclics", raconte Olivier Nakache.

Une partie de la magie du film tient dans ce mélange entre acteurs confirmés et des personnes dont ce n'est pas du tout le métier. "Il y a eu de la violence forcément, puisqu'on a pris des enfants des associations, il y a eu des crises, mais comme on a aussi pris des éducateurs qui jouaient leur rôle, ils étaient là pour les gérer" explique Olivier Nakache. "On doit toujours s'imaginer débutant quand on arrive sur un plateau, estime quand à lui Réda Kateb, qui interprète Malik. On doit accueillir les partenaires commes les meilleurs partenaires" 

Hors normes sortira au cinéma le 23 octobre 2019. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Interview Vincent Cassel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants