1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Nobel de littérature : Proust, Tolkien, Rowling... Les auteurs boudés par l'Académie
3 min de lecture

Nobel de littérature : Proust, Tolkien, Rowling... Les auteurs boudés par l'Académie

Morts avant d'être sacrés, trop populaires, trop polémiques, trop attendus... Des centaines d'écrivains ont été oubliés par le prix ultime de la littérature.

Murakami, proust, Tolien, Rowling... Oubliés ou snobés par le Nobel ?
Murakami, proust, Tolien, Rowling... Oubliés ou snobés par le Nobel ?
Crédit : AFP / Montage RTL.fr
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Le 7 octobre 2021, l'Académie suédoise annoncera un nouveau nom pour recevoir le prestigieux prix Nobel de littérature. Après l'amour des lecteurs, il s'agit certainement de la récompense ultime pour nombre d'auteurs, un prix qui, plus que les autres, fait entrer certaines plumes dans l'Histoire. 

Mais, en y regardant de près, certains grands noms de la littérature ou de la poésie ont été injustement oubliés par l'Académie. Il faut dire que les contraintes sont nombreuses pour les votants : le prix n'existe que depuis 1901, il faut récompenser un auteur vivant et penser à varier les nationalités et les langues. 

La France a été et demeure la nation la plus récompensée de l'histoire du Nobel de littérature du tout premier lauréat, Sully Prudhomme à Patrick Modiano en 2014. En tout nous comptons 15 auteurs nobélisés : Frédéric Mistral, Romain Rolland, Anatole France, Henri Bergson, Roger Martin du Gard, André Gide, François Mauriac, Albert Camus, Saint-John Perse, Jean-Paul Sartre (qui a refusé le prix), Claude Simon, Gao Xingjian et J. M. G. Le Clézio en plus des deux auteurs susnommés. Pas une seule femme. Et une myriade d'auteurs que les Français ne connaissent plus vraiment... 

De nombreux auteurs français devenus des monuments avec les années et il est toujours incroyable de constater leur absence de cette petite liste : Céline, Proust, Saint-Exupéry, Sagan, Giono, Aragon, Colette, De Beauvoir, Malraux, Cocteau, Ionesco, Yourcenar, Duras... Pour ceux-là, il est trop tard. 

À écouter aussi

Du côté des Français, l'Académie Nobel a presque pour habitude de récompenser un auteur francophone par décennie. Pour ces années 2020, plusieurs noms pourraient être considérés par les votants : Annie Ernaux, Maryse Condé ou encore Milan Kundera sont souvent cités par les nobélisables possibles. 

Il n'y a pas que la France

Mais quittons la France quelques instants. Le monde est plus vaste et la littérature ne s'arrête pas aux frontières de l'Occident... L'Académie a surtout récompensé des Français, des Américains, Britanniques ou Européens pour son prix de littérature. Une surreprésentation qui n'a pas empêché l'Académie de rater des grands noms comme Roth, mort en 2018 mais aussi Woolf, Joyce ou Pasolini. Les Suédois pourraient donc se décider à enfin faire de la place pour d'autres langues et nationalités : la russe Lyudmila Ulitskaya, le Nigérian Ngũgĩ wa Thiong’o ou le Somalien Nuruddin Farah comptent parmi les noms qui reviennent avec le plus d'insistance dans les paris. Ils accompagnent les Françaises Ernaux et Condé dont le style et les thèmes sont particulièrement à la mode aujourd'hui. 

Les Chinois Can Xue, Yan Lianke, Xi Xi ou Yu Hua sont aussi considérés.  Les écritures qui chatouillent les régimes totalitaires ont toujours été bien reçues à Stockholm. Le poète Adonis ou l'autrice de nouvelles japonaise Banana Yoshimoto pourraient eux aussi surprendre les parieurs mais pas les connaisseurs. 

Où sont les littératures populaires ?

Reste enfin les auteurs populaires, ceux qui écrivent pour les enfants, ceux qui écrivent des chansons, ceux qui font dans le polar, l'horreur, la jeunesse, la science-fiction ou la fantasy et qui sont systématiquement boudés par l'Académie. Une relecture de ces genres et de ce qui est de la littérature ou non permettrait à l'Académie de ne pas trop sentir la naphtaline. L'éternel déçu Haruki Murakami, le maître du frisson Stephen King, J.K. Rowling qu'on ne présente plus ou Philip Pullman, G.R.R. Martin, Robin Hobb ou N. K. Jemisin. Dans le rayon des littératures de l'imaginaire, l'Académie est déjà passée à côté J.R.R. Tolkien, Jules Verne, H.G. Wells, Isaac Asimov, Ursula K. Le Guin ou encore Frank Herbert à qui l'on doit les livres Dune qui s'arrachent aujourd'hui... Pas assez "noble" sans doute.

Dans la catégorie des auteurs qui ont connu un succès en librairie et une renaissance grâce à la télévision, on peut toujours compter sur Margaret Atwood dont le nom circule régulièrement. Une femme (de 81 ans), un texte féministe et visionnaire, une écriture populaire... Elle a de nombreux arguments. Le problème est qu'elle est Canadienne. L'an dernier, l'Amérique du Nord a déjà eu droit à une médaille avec le sacre de la poétesse américaine Louise Glück...

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/