2 min de lecture Littérature

"Les Livres ont la parole" : "La leçon de ténèbres" de Léonor de Récondo

L'auteure raconte l'expérience étonnante à laquelle elle s'est livrée : passer une nuit, seule, enfermée dans le musée du peintre Le Greco à Tolède en Espagne.

livre Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les Livres ont la parole" : "La leçon de ténèbres" de Léonor de Récondo Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Aymeric Parthonnaud

Léonor de Récondo publie La leçon de ténèbres chez Stock. On la connaît bien ici. Léonor de Récondo a été lauréate du Grand Prix RTL-Lire 2015 pour son roman Amours. Dans La leçon de ténèbres, elle raconte l'expérience étonnante à laquelle elle s'est livrée, passer une nuit, seule, enfermée dans le musée du peintre Le Greco à Tolède en Espagne. 

"J'entremêle le récit de cette nuit avec son parcours à lui, ce voyage que fait Domínikos - oui, je l'appelle par son prénom en toute intimité, en tout privilège. Il vient de Crète qui est sous domination vénitienne à cette époque-là. Il a 20-25 ans, il est peintre d’icônes. Il passe par Venise, puis Rome et l'Espagne. J'aimais ce chemin rare à l'époque. Et je me suis rappelé quand j'ai découvert ces œuvres quand j'avais 10 ans au musée du Prado... L'étrangeté, l'anachronisme, les corps qu'il peint sont toujours très étirés, déformés... Il utilise le vert, le rose et le marron qui ne sont pas des couleurs usuelles à l'époque baroque. 

Léonor de Récondo a aussi inventé une partie de la vie du Greco et notamment sa femme fictive qu'il aurait abandonnée. "J'invente cette figure qui serait en lien à sa terre sur laquelle il ne va pas revenir", note l'autrice.

Le Greco, Léonor de Récondo y arrive aussi via le carnet de son père, un cahier dans lequel il reproduisait les illustrations d'une vielle encyclopédie. Un dessin a d'ailleurs tourné à l’obsession : une tentative de reproduction d'une oeuvre du Greco. "Revenir à Tolède, c'était un peu revenir à cette obsession et la faire mienne et la consacrer en l'écrivant", explique l'écrivaine.

"La leçon de ténèbres" de Léonor de Récondo
"La leçon de ténèbres" de Léonor de Récondo Crédit : Stock
À lire aussi
Quels livres allez-vous emporter à la plage ou en rando cet été ? littérature
Vacances d'été : Le Clézio, Loevenbruck, Delia Owens... 3 romans à glisser dans sa valise

Le coup de cœur du libraire :
Pour le coup de cœur du libraire, nous n'allons pas très loin, juste à côté de RTL, à Neuilly-sur-Seine, à la librairie du Roule où nous attend Florence Côme. Elle a choisi Brillant comme une larme (Albin Michel), le roman de Jessica Nelson qui est une belle évocation de la vie de Raymond Radiguet, l'auteur du sulfureux Diable au corps, lancé par Jean Cocteau... 

"Jessica Nelson a retracé le parcours de ce jeune homme qui a dévoré la vie avec énormément d'empathie. J'ai adoré le livre, on le referme avec tristesse. C'était trop court, on en réclame encore...", regrette la libraire.

"Brillant comme une larme" de Jessica Nelson
"Brillant comme une larme" de Jessica Nelson Crédit : Albin Michel
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Les livres ont la parole Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants