1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Le rêve se poursuit pour Agnès Martin-Lugand avec un nouveau roman
2 min de lecture

Le rêve se poursuit pour Agnès Martin-Lugand avec un nouveau roman

REPLAY - Découverte sur internet, Agnès Martin-Lugand a vendu 300.000 exemplaires de son premier roman. Le conte de fées se poursuit. La romancière publie jeudi son nouveau livre "La vie est facile, ne t'inquiète pas".

Agnès Martin-Lugand au micro de "RTL" en 2013
Agnès Martin-Lugand au micro de "RTL" en 2013
Crédit : RTL
Le rêve se poursuit pour Agnès Martin-Lugand avec un nouveau roman
04:07
Bernard Lehut & Martin Cadoret

Agnès Martin-Lugand,  l'auteur du best-seller Les gens heureux lisent et boivent du café, est l'héroïne du plus beau conte de fée qu'a connu le monde de l'édition ces dernières années. Fin 2012, cette trentenaire dynamique et souriante met en ligne sur internet à moins d'un euro l'histoire de Diane, qui tente de se reconstruire après la mort de son compagnon et de sa fille dans un accident de la route.

Très vite les ventes décollent, l'éditeur Michel Lafon repère le phénomène et fait signer un contrat à Agnès Martin-Lugand pour publier son roman en version papier. Bingo, 300 000 exemplaires écoulés ! Cerise sur le gâteau, l'un des pontes de Hollywood, Harvey Weinstein, producteur de Tarantino, de The Artist ou du Discours d'un Roi vient d'acheter les droits d'adaptation du livre. Un peu plus de 2 ans après le début de ce conte de fée, Agnès Martin-Lugand se "pince tous les matins pour y croire". "Je savoure cette chance.", explique l'auteur. "Je pense que j'ai pris un peu confiance en moi, j'ai encore plus de raisons d'être heureuse de vivre"

Le retour au bonheur n'est pas un chemin rectiligne

Le rêve continue pour Agnès Martin-Lugand puisqu'elle publiera jeudi la suite du livre Les gens heureux lisent et boivent du café, intitulée La vie est facile, ne t'inquiète pasDiane, son héroïne, après avoir entamé son travail de deuil en Irlande, est rentrée à Paris, bien décidée à reprendre en main son café-librairie et à reconstruire sa vie. Diane rencontre Olivier, un kiné aux allures de Prince Charmant. Mais le retour au bonheur n'est pas un chemin rectiligne. Plus encore que la perte d'un mari, celle d'un enfant se révèle douloureuse à surmonter. "Perdre sa chair, imaginer qu'un autre enfant arrive, c'est une trahison", explique Agnès Martin-Lugand. "Je voulais lui faire apprendre de quelle manière elle pouvait continuer à porter sa fille."

Pourquoi n'aurait-on pas le droit d'écrire sur du joli, avec un peu de guimauve ?

Agnès Martin-Lugand

Le happy-end pour Diane, l'héroïne d'Agnès Martin-Lugand, ne se trouve pas forcément là où les lecteurs l'attendront. La vie est facile, ne t'inquiète pas va émouvoir, une nouvelle fois, les lecteurs. Il faut dire que tout est fait pour, au risque d'essuyer le reproche d'une certaine facilité, de proposer de la littérature guimauve. "J'écris ce que j'ai envie d'écrire. Ce que je vois quand je regarde autour de moi c'est qu'il y a de la guimauve aussi, il n'y a pas que dans les romans", se défend l'auteur. "Oui, il y a des histoires d'amour qui finissent bien... et après tout pourquoi n'aurait-on pas le droit d'écrire sur du joli, avec un peu de guimauve ?"

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/