1 min de lecture Littérature

Langue française : quand la prononciation des mots pose question

Certains mots de la langue française peuvent poser de réels problèmes de prononciation. Quelles sont les règles en la matière ?

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
Langue française : quand la prononciation des mots pose question Crédit Image : Romain Vignes / Unsplash | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

La langue, ce n’est pas seulement de l’écrit, c’est aussi avant tout de l’oral. Et si le français est compliqué à écrire, il y a aussi des mots qui posent peu de problèmes d’orthographe mais de nombreux problèmes de prononciation.

On a déjà parlé de la prononciation délicate de certains noms de villes comme Bruxelles ou Montpellier, mais il y a des noms communs qui posent autant de difficultés. Par exemple, vous dites un "puzzle" ou un "peuzeule" ? "Abazourdir" ou "abassourdir" ? "Carouzel" du Louvre ou "carrousel" du Louvre ?

Cette fois, l’idée m’est venue d’un différend – pour ne pas dire une dispute – avec mon compagnon. Il me parlait d’un "magnat" de l’industrie du cinéma. J’ai rigolé en disant "ça s’écrit M.A.G.N.A.T., mais on ne dit pas un magnat, on dit un 'maniat'". Le dictionnaire du Petit Larousse 2018 dit que nous avions raison tous les deux : les deux prononciations sont admises.

À lire aussi
Heloïse d'Ormesson dans les studios RTL Jean d'Ormesson
Héloïse d'Ormesson : "Mon père souhaitait qu'on donne ses manuscrits à la BNF et on va le faire"

Plusieurs possibilités pour la prononciation

Pour certains mots, il suffit de savoir lire, ils se prononcent comme ils s’écrivent. C’est le cas de "carrousel" qui se prononce ainsi car il s’écrit avec un seul "s" coincé entre deux voyelles : cela fait "z". Idem pour "abazourdir", qui n’a rien à voir avec le verbe "assourdir", puisqu’il vient de l’argot "asourdir", qui veut dire tuer.

"Rébus" vient directement du latin, de l’expression rebus quae geruntur, "au sujet des choses qui se passent", donc on prononce le "s" final. "Rébus", c’est comme autobus, pas comme, "biscornus" au pluriel par exemple.

Mais que pensez-vous de "puzzle", ou "peuzeul" ? Je dis "peuzeul", parce que ça vient de l’anglais. Mais je me suis aperçue que Larousse disait "peuzl", tandis que Robert, lui donne le choix entre "peuzl" et "peuzeul". En tout cas, pas de "puzzle", comme dans la réplique de Bernard Blier dans Les Tontons flingueurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots langue française
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792485364
Langue française : quand la prononciation des mots pose question
Langue française : quand la prononciation des mots pose question
Certains mots de la langue française peuvent poser de réels problèmes de prononciation. Quelles sont les règles en la matière ?
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/langue-francaise-quand-la-prononciation-des-mots-pose-question-7792485364
2018-03-03 11:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HyOaLCXqM9PEiMpP-MEriQ/330v220-2/online/image/2018/0303/7792486778_un-dictionnaire-photo-d-illustration.jpg