1 min de lecture Humour

Gad Elmaleh dit sa "frustration" après l'attaque de la préfecture de police

INVITÉ RTL - L'humoriste est revenu sur l'attaque qui a endeuillé la police le 3 octobre dernier. Il prône des efforts sur le volet éducatif.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Gad Elmaleh dit sa "frustration" après l'attaque de la préfecture de police Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et Alba Ventura

Interrogé sur sa réaction après l'attaque de la Préfecture de police de Paris où un employé radicalisé a tué le 3 octobre quatre fonctionnaires à coups de couteau, Gad Elmaleh a confié, au micro de RTL : "Je ne peux pas m'exprimer sans envoyer une pensée aux familles de ceux qui ont été tués, aux victimes. C'est ça qui m'a choqué. C'est une épreuve atroce", commence-t-il. "Ensuite c'est la tristesse, le choc, la stupeur aussi parce que la menace et l'attaque viennent du corps-même qui nous défend, donc c'est très déstabilisant. 

"Aussi, quelque part, il y a une forme, non pas de colère, mais de frustration", explique Gad Elmaleh. "Comme beaucoup de gens en France, des millions de gens en France, je me dis que cette répétition du 'on savait', 'il y avait', et du 'on nous avait dit' - et attention je ne suis pas un expert et il y a une enquête donc je ne peux pas vraiment analyser - mais, ce côté 'on savait', en tant que citoyen c'est frustrant pour nous. On en a marre. On a envie que les choses se fassent pour prévenir". 

"Moi je m’interroge, je me dit 'qu'est ce qu'on peut faire ?', au-delà du choc et de la stupeur, de la dénonciation de l'un ou l'autre", s'interroge le comédien. "Je pense que c'est à l'école qu'on doit repenser les choses. Avant même d'analyser sur les faits religieux, d''extrémisme, de fondamentalisme... et de l'autre côté de populisme et de discours dangereux, il faut parler de vivre ensemble vraiment. Ça paraît naïf et gentil, le 'vivre ensemble'. Il faut inculquer aux enfants le fait qu'aucune vie n'est remplaçable", conclut l'humoriste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Gad Elmaleh People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants