5 min de lecture Eurovision

EN IMAGES - Marie Myriam, Sébastien Tellier, Jessy Matador… Que sont devenus les candidats français marquants de l’Eurovision ?

Certains candidats, comme Marie Myriam, ont capitalisé sur l'Eurovision. D'autres, comme Dan Ar Braz ou les Fatals Picards, ont laissé derrière eux le concours.

André Claveau, un grand de la chanson française Date : 13/05/2016
9 >
André Claveau, un grand de la chanson française Date : 13/05/2016
Marie Myriam, la dernière Française victorieuse à l'Eurovision en 1977, pendant la tournée Âge Tendre et Tête de Bois en 2006 Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Date : 13/05/2016
Profil pendant les répétitions de l'Eurovision en 1980 Crédits : Domaine public | Date : 13/05/2016
Gérard Lenorman (ici en Tunisie en 2008) avait participé à l'Eurovision en 1988 Crédits : FETHI BELAID / AFP | Date : 13/05/2016
Dan Ar Braz (ici aux Victoires de la Musique 98) a participé à l'Eurovision en 1996 Crédits : THOMAS COEX / AFP | Date : 13/05/2016
Les Fatals Picards à l'Eurovision en 2007 Crédits : SVEN NACKSTRAND / AFP | Date : 13/05/2016
Sébastien Tellier avait créé la polémique en 2008 en interprétant une chanson intégralement en Anglais à l'Eurovision Crédits : ANDREJ ISAKOVIC / AFP | Date : 13/05/2016
Jessy Matador avait proposé une chorégraphie pour "Allez ola olé" en 2010 à l'Eurovision Crédits : ANDREJ ISAKOVIC / AFP | Date : 13/05/2016
Les Twin Twin resteront dans l'histoire de l'Eurovision comme les seuls candidats français à figurer en dernière place Crédits : JONATHAN NACKSTRAND / AFP | Date : 13/05/2016
1/1
Martin Cadoret
Martin Cadoret

61 ans plus tard, l'Eurovision est toujours là. Le concours, lancé en 1956, attire tous les pays de l'Union Européenne, et même plus puisque des pays voisins comme la Turquie, la Biélorussie ou encore la Russie y participent. Dans l'Hexagone, il est souvent moqué, mais jamais la France n'a raté une occasion d'y participer depuis 1982.

Comme notre dernière victoire date de 1977 (avec Marie Myriam), le comité de sélection a tout essayé. Après les chansons classiques et orchestrales qui ont permis à la France de l'emporter, en 1958 et en 1977, on a tenté l'option groupe avec Profil en 1980, l'humour et le second degré avec les Fatals Picards (2007) et Twin Twin (2014), ou encore la langue régionale avec Dan Ar Braz (1996). Des candidats qui ont tous connu des fortunes diverses après leur participation. Une victoire d'Amir, le candidat français de 2016, lui permettra-t-il de rester à la postérité ? Petit retour en arrière sur les carrières des candidats marquants de l'Eurovision.

1958 : André Claveau avec "Dors, mon amour"

>
Eurovision Song Contest 1958 - André Claveau - Dors, Mon Amour (WINNER)

Le premier gagnant français de l'Eurovision était surnommé le "Prince de la chanson de charme". Après sa victoire, il a poursuivi sa prolifique carrière de chanteur démarrée en 1936. Mais dans les sixties, il est relégué au second plan par les Yéyés et la vague rock. Il met un terme à sa carrière au début des années 70 et n'est jamais remonté sur scène depuis. André Claveau est décédé chez lui à l'âge de 91 ans en 2003. Le ministère de la Culture de l'époque a rendu hommage à "l'un des meilleurs représentants d'une tradition française d'élégance".

1977 : Marie Myriam avec "L'Oiseau et l'Enfant"

La carrière de la dernière Française a avoir gagné l'Eurovision a vraiment décollé après le concours. Elle sort de nombreux albums et singles dans la décennie 80, dont certains cartonnent, comme Tout est pardonné en 1987. Elle fait une pause dans les années 90 pour s'occuper du restaurant de ses parents, dans le 20e arrondissement de Paris. Puis elle fait son retour fin 90, cette fois plus pour des concerts que des chansons originales. En 2006, elle rejoint la tournée Âge Tendre et Tête de Bois, où elle continue d'interpréter L'Oiseau et l'Enfant. Une chanson qui ne l'a jamais lassée, comme elle le confiait au Figaro en 2015. Il lui est aussi arrivé d'être porte-parole de la France à l'Eurovision, de 1997 à 2000, puis en 2002 et en 2005.

1980 : Profil avec "Hé, hé m'sieurs dames"

>
Eurovision 1980 - Profil - Hé hé m'sieurs dames
À lire aussi
Bilal Hassani, accompagné d'une de ses danseuses, lors de sa prestation de la demi-finale de l'Eurovision 2019 musique
Eurovision 2019 : comment Bilal Hassani se prépare au concours

S'il n'a pas gagné, Profil était tout de même le premier groupe présenté par la France à l'Eurovision. D'ailleurs, la bande ne survivra pas à l'échec de l'Eurovision puisque chacun de ses membres va tracer sa propre route. Le plus "connu" de la bande, Jean-Claude Corbel, va notamment doubler de nombreux Disney en tant que chanteur, avant de décéder en 1996. Martine Havet, ancienne enfant star, est elle aussi décédée en 2015. Francis Rignault, également membre du groupe, s'est reconverti dans les séries et apparaît régulièrement dans Joséphine ange gardien.

1988 : Gérard Lenorman avec "Les chanteurs de charme"

L'interprète de La Ballade des gens heureux, "coiffé comme un Playmobil" (il le dit lui-même sur son site), a terminé avec une honnête 10e place à l'Eurovision. C'est au concours, en 1988, après avoir connu de nombreux succès pendant les seventies, qu'il tente de se relancer, avec plus ou moins de succès. Il se refait progressivement une place dans le paysage médiatique et fait un Olympia en 2001. En 2011, il connaît le succès avec Duo de mes chansons, un florilège de ses compositions réinterprétées en duo avec des artistes comme Zaz, Shy'm, Florent Pagny ou Chico and the Gypsies. En novembre 2016, il va rejoindre la tournée Âge tendre, la tournée des idoles.

1996 : Dan Ar Braz & l'Héritage des Celtes avec "Diwanit bugale"

Le premier artiste à avoir interprété la chanson de la France en langue régionale continue de célébrer sa Bretagne natale. Après l'aventure L'Héritage des Celtes, qui se termine en 2002 avec deux Stade de France pour la nuit de la Saint-Patrick, Dan Ar Braz a poursuivi une carrière solo. Sans s'interdire de métisser sa musique celtique avec d'autres, comme avec Les Perches du Nil où il introduit un peu de world music. Sony, qui l'a définitivement rangé au rayon "musique bretonne", lui rend son contrat. Le chanteur, désormais signé chez un label breton, Coop Breizh, sort régulièrement des albums. Son dernier, Cornouailles Soundtrack, est sorti en 2015.

2007 : Les Fatals Picards avec "L'amour à la française"

>
Eurovision - France - Les Fatals Picards - L'amour a la Française - 2007 (HD)

Drôles d'oiseaux que ces Fatals Picards. En 2007, c'était sans doute la première fois que la France osait une candidature décalée pour l'Eurovision. Un second degré qui n'a pas payé puisque les Nordistes sont arrivés 22e sur 24 participants. Le groupe a fait parler de lui en 2009, pour avoir mis à disposition sur son site une chanson au titre évocateur : Le Jour de la mort de Johnny. Les Fatals Picards continuent à sortir des albums aux titres tantôt humoristiques tantôt engagés. Désormais auto-produits, ils sont en train d'enregistrer leur 8e album, financé par une campagne de financement participatif très bien suivie.

2008 : Sébastien Tellier avec Divine

Avant Amir, Sébastien Tellier avait créé la polémique avec Divine, chanson composée entièrement en Anglais. Le Français a perdu à l'Eurovision mais son album Sexuality, sorti quelques mois avant le concours, a bien fonctionné au point d'être remixé en 2010. L'artiste a sorti coup sur coup trois albums en 2012, 2013 et 2014, avant de s'occuper de la bande originale du film Marie et les naufragés, sorti en avril 2016.

2010 : Jessy Matador avec "Allez ola olé"

Allez Ola Olé n'a pas réalisé l'exploit espéré mais a permis au chanteur de se placer à la 12e place sur 25. Depuis, l'interprète de Décalé Gwada et Mini Kawoulé en 2008 a continué à sortir des disques, toujours dans une veine zouk et coupé-décalé. Son dernier, 100% Show, est sorti en novembre 2014. Il a aussi fait des apparitions dans des émissions de télé-réalité (Allô Nabilla : En Famille à Paris et L'Île des vérités 4). En 2016, sa carrière prend un nouveau tour quand il se lance dans le théâtre avec La Fuite, adapté d'un roman de Driss Homet, qui relate l'exode d'une famille Congolaise pendant la guerre civile de 1997.

2014 : Twin Twin avec "Moustache"

Décidément, les candidatures décalées et l'Eurovision ne font pas bon ménage. En 2014, Twin Twin avait fini bon dernier avec Moustache. Depuis, le groupe n'a rien sorti mais annonce un come-back en 2016 sur sa page Facebook. Le trio semble s'être exilé à Brooklyn pour composer un deuxième album. Le groupe sera toutefois en concert gratuit le 21 mai 2016 pour la Nuit européenne des musées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eurovision Sébastien Tellier Gérard Lenormand
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants