3 min de lecture Diaporama

DIAPORAMA - Solidays 2017 : un festival toujours engagé

NOUS Y ÉTIONS - La 19e édition du festival Solidays du 23 au 25 juin à Paris a une nouvelle fois été portée par les associations et les artistes présents.

Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence sont chaque année à Solidays Crédits : Capucine Trollion |
23 >
Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence sont chaque année à Solidays Crédits : Capucine Trollion |
Les festivaliers peuvent écrire ce qu'ils veulent sur le tableau près du Patchwork des noms Crédits : Capucine Trollion |
"Des mots contre les maux", expliquent les bénévoles de l'association Les amis du patchwork des noms Crédits : Capucine Trollion |
Jean-Michel Gognet et Mélody de l'association Les amis du patchwork des noms Crédits : Capucine Trollion |
Le Village des Solidarité permet aux visiteurs de se renseigner et être sensibilisé à la lutte contre le sida Crédits : Capucine Trollion |
Solidays c'est aussi un temps de rencontre entre festivaliers et bénévoles Crédits : Capucine Trollion |
Plus de 80 associations sont présentes les trois jours du festival Crédits : Capucine Trollion |
Au coeur du Village des Solidarités Crédits : Capucine Trollion |
Marine, Émilie et Lucie sont venues pour les trois jours de Solidays Crédits : Capucine Trollion |
De nombreux stands ont des animations Crédits : Capucine Trollion |
Ici, on peut se déguiser en préservatifs géants et colorés Crédits : Capucine Trollion |
Pause musicale avant se continuer à se balader sur le site de l'Hippodrome Crédits : Capucine Trollion |
Le soleil était au rendez-vous Crédits : Capucine Trollion |
Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence ont donné une messe en hommage aux homosexuels de Tchétchénie Crédits : Capucine Trollion |
Une cérémonie colorée, entre joie et larmes Crédits : Capucine Trollion |
Pendant 30 minutes, les Soeurs ont fait le show sous les applaudissements du public Crédits : Capucine Trollion |
Les Soeurs se recueillent Crédits : Capucine Trollion |
Moment de silence sur la scène Crédits : Capucine Trollion |
Chaque année, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence organisent une messe pour Solidays Crédits : Capucine Trollion |
Elles sont venus des quatre coins du monde pour l'événement Crédits : Capucine Trollion |
Les festivaliers très émus après le discours des Soeurs en pour les victimes du sida et de l'homophobie Crédits : Capucine Trollion |
L'émotion est palpable dans la fosse Crédits : Capucine Trollion |
Les Sœurs de la Perpétuelle Induglence reviendront l'an prochain Crédits : Capucine Trollion |
1/1
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Allier musique et engagement, c'est le mantra du festival Solidays depuis 1999. Pour sa 19e édition du 23 au 25 juin sur l'Hippodrome Longchamp, des milliers de festivaliers se sont donnés rendez-vous pour vibrer pendant des concerts comme Ibrahim Malouf, Petit Biscuit, mais aussi continuer la lutte contre le sida, grâce aux centaines de bénévoles venus sur place. Chaque année, ce sont plus de 80 associations qui se déplacent pour Solidays afin de sensibiliser le public.

De nombreuses expositions, mais aussi des jeux sont ainsi organisés par les associations pour interagir avec les festivaliers. L'un des temps forts de l'édition 2017 intitulée Still Standing, c'est le Patchwork des noms, réalisé par Les amis du patchwork des noms qui se trouve dans le Village Solidarité, où sont regroupées les associations.

Il y a aussi  les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence, une association "de visibilité homosexuelle et de lutte contre le sida", qui réalisent deux messes chaque année pour Solidays. Tenues colorées, faux cils, leurs looks sont joyeux, mais leur combat, comme celui des autres associations, reste un hommage aux victimes du sida, mais aussi un combat contre l'épidémie.

Le Patchwork des noms, l'un des temps forts de Solidays

Dans une petite salle, le public peut découvrir des patchworks (technique de couture où s'assemblent plusieurs tissus) en hommage aux victimes du sida. On peut lire les noms, et leurs dates de naissance et de disparition...  "Il y a un avant et un après l'exposition", démarre Jean-Michel Gognet, le président de l'association Les amis du patchwork des noms. "Les gens restent longtemps devant les patchworks, ils lisent les témoignages, cela les sonne", poursuit-il à RTL.fr

À lire aussi
musique
Coronavirus : Eurocks, Solidays, Hellfest... Valse des annulations pour les festivals de musique

Les bénévoles de l'association Les amis du patchwork des noms restent ensuite avec les festivaliers secoués par l'émotion pour libérer leurs paroles et leur permettre de se remettre de leurs émotions. Ils travaillent avec Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence, dont l'une des missions est de rendre hommage aux victimes. L'une des sœurs se tient d'ailleurs devant l'exposition pour expliquer aux festivaliers le cœur des patchworks. 

"Je savais sans savoir qu'il y avait encore autant de victimes", confie en sortant une jeune étudiante. Trois patchworks ont dû être ajoutés cette année, nous explique Mélody, bénévole pour Solidarité Sida et preuve que le combat doit continuer. "C'est important que ma fille  m'accompagne ce week-end. J'ai perdu des amis proches au début des années 80 à cause du sida, je veux qu'elle soit au courant, surtout qu'elle réalise que ce n'est pas un combat vain", résume un père de famille à RTL.fr, dont l'aînée arbore fièrement le ruban rouge sur son T-shirt.

Au coeur du Village Solidarité

Ils sont 1.900 volontaires cette année à donner vie à Solidays. Derrière les scènes, on peut en trouver de nombreux dans le Village de Solidarité, carrefour des associations. Là encore, des familles et des groupes d'amis sont ensemble pour tester les quelques jeux des stands, comme la roue de la fierté chez SOS Homophobie où on peut repartir avec un prix. "Solidays nous permet de nous montrer auprès des jeunes et de leur expliquer ce qu'on fait. C'est notre plus grosse vitrine qui permet de toucher le public", explique un bénévole de l'association.

Un peu plus loin on peut s'essayer à la boxe, pour se défouler mais aussi taper sur les clichés. Il y aussi un jeu de chamboule-tout comme dans certaines fêtes foraines, des boîtes de bonbons et des bénévoles à l'écoute. "C'est la première fois que je viens à Solidays, mais je trouve que c'est génial ce mix entre l'engagement pour une bonne cause et le divertissement", explique Lucie à RTL.fr. Accompagnée de ses amies, elles font parties des 200.000 festivaliers de cette 19e édition. À 18h, ils seront nombreux à se rassembler pour la messe des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, en hommage aux victimes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diaporama Musique Solidays
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants