2 min de lecture Musée

Déconfinement : le Musée du Louvre-Lens dévoile l'exposition "Soleils Noirs"

Le Musée du Louvre Lens rouvre entièrement mercredi avec une magnifique exposition, "Soleils Noirs". Découverte en avant-première avant l'ouverture des portes mercredi 10 juin.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Déconfinement : le Musée du Louvre-Lens dévoile l'exposition "Soleils Noirs" Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

De quoi le noir est-il le symbole ? Vaste question. Pour certains peintres, le noir est synonyme de la nuit, des orages, avec son lot d’inquiétude et de peur. Pour d’autres, c’est la couleur du romantisme. Les rencontres amoureuses se font au tomber du jour. Mais, pour peindre le noir il faut de la lumière, très peu, mais là où il faut.


La nuit, on éclaire les personnages ou les paysages avec des lanternes ou avec la lune? Parmi les 180 chefs d’œuvres exposés au Louvre-Lens pour l'exposition Soleils Noirs, vous verrez le tableau d’Alexander Harrison intitulé La solitude : il fait nuit, un jeune homme nu de dos est debout sur sa barque qui glisse sur l’eau. Seule la rame est éclairée par un rayon de lune. Ce tableau très cinématographique date de 1893. Autrement dit en pleine gestation du septième art.

On peut dire que le noir est la couleur de toutes les contradictions et de tous les paradoxes aussi Isis et Osiris sont présents au Louvre-Lens pour nous rappeler que dans l’Égypte des pharaons, le noir était la couleur de la vie qui jaillit des limons du Nil. On appelait d’ailleurs ce vaste territoire : la noire. 

En Occident, il en va différemment : le noir a été d'abord associé aux enfers, aux sorcières, à la couleur du deuil. Les gravures de Gustave Doré, des dessins d’Odilon Redon, notamment son araignée fantastique, en témoignent abondamment.

Le noir est aussi la couleur de l'élégance

À lire aussi
Le musée Soulages à Rodez art
Rodez : le musée Soulages fermé deux semaines pour cause de coronavirus

Tous les grands couturiers ont utilisé des étoffes de couleur noire pour réaliser des vêtements luxueux. Dans la partie de l'exposition consacrée à la mode, des robes de Jeanne Lanvin et de Yoji Yamamoto font le contrepoint de portraits d’élégantes des siècles passées comme la sublime dame aux gants de Carolus Durant ou l'énigmatique Berthe Morisot peinte par Manet ou encore la femme avec enfant et chien de Véronèse.

C'est aussi la couleur de la mine. Le charbon est très présent dans cette exposition qui célèbre le 300e anniversaire de la découverte de la première veine de charbon dans les hauts de France. La dernière partie de l’exposition plus concentrée sur l’art contemporain montre des photos poignantes de mineurs aux visages couverts de suie. Vous verrez aussi la première sculpture molle de l’histoire de l’art. Elle est l’œuvre de Bernard Venet réalisée à partir de trois tonnes de charbon. Parmi les icônes absolues l'art moderne : la croix de Malevitch ouvre la voie aux Outrenoirs légendaires de Pierre Soulages, présent à Lens en majesté.

Le Louvre-Lens aura par certains côtés anticipé la crise actuelle. En mettant en place une politique de proximité avec son public, c’est un musée impliqué dans sa région, avec un accompagnement particulier des visiteurs. Tout le contraire d’un barnum touristique comme l’étaient devenus nombre de musées parisiens qui broient aujourd’hui du noir. Alors tous à Lens pour les Soleils noirs à partir de mercredi !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musée Exposition Le Louvre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants