3 min de lecture Tour Eiffel

Tour Eiffel : trois anecdotes que vous ne connaissez sûrement pas

DIAPORAMA - Le 28 janvier 1887 débutait la construction de la Tour Eiffel. Un chantier hors-norme pour un monument devenu le symbole de la France. L'occasion de revenir sur les anecdotes liées au célèbre monument.

Début de la construction de la Tour Eiffel en 1887 Crédits : AFP | Date : 28/01/2020
22 >
Début de la construction de la Tour Eiffel en 1887 Crédits : AFP | Date : 28/01/2020
À gauche le 14 juin 1888, à droite le 10 juillet 1988 Crédits : STF / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel en avril 1889, un mois avant son ouverture au public (320,75 m de hauteur) Crédits : AFP | Date : 28/01/2020
Compteur avant l'an 2000 affiché sur la Tour Eiffel Crédits : JACK GUEZ / AFP | Date : 28/01/2020
Passage à l'an 2000 Crédits : THOMAS COEX / AFP | Date : 28/01/2020
Le 20 septembre 2002 pour l'opération "Paris à du cœur", en aide aux victimes de l'explosion de l'usine AZF Crédits : MEHDI FEDOUACH / AFP | Date : 28/01/2020
9 décembre 2004 : inauguration de la patinoire de 200 m² au premier étage Crédits : PIERRE VERDY / AFP | Date : 28/01/2020
Une piscine temporaire a été installée sous la Tour Eiffel du 1er au 10 juin 2007 Crédits : BERTRAND GUAY / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel se pare du drapeau européen en juin 2008 Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Date : 28/01/2020
Alerte au réchauffement climatique face à la Tour Eiffel pour préserver les pandas en octobre 2008 Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 28/01/2020
13 mai 2013 : des supporters du PSG se rassemblent pour célébrer un nouveau titre Crédits : FRANCK FIFE / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel aux couleurs de la France en hommage aux victimes des attentats de novembre 2015 Crédits : ALAIN JOCARD / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel en vert pour célébrer l'accord de Paris de la Cop21 en novembre 2016 Crédits : PATRICK KOVARIK / AFP | Date : 28/01/2020
La fan zone parisienne de l'Euro 2016 au pied de la Tour Eiffel Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Date : 28/01/2020
"Bienvenue à Neymar" affiché sur la Tour Eiffel le 5 août 2017 Crédits : OLIVIER MORIN / AFP | Date : 28/01/2020
Paris accueillera les Jeux Olympiques en 2024 Crédits : FRANCK FIFE / AFP | Date : 28/01/2020
"Merci Johnny" en hommage à Johnny Hallyday le 8 décembre 2017 Crédits : FRANCK FIFE / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel vêtue de Rose pour le cancer du sein au mois d'octobre 2017 Crédits : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel se pare d'un nouveau mur de verre afin de parer à de potentielles attaques terroristes (juin 2018) Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 28/01/2020
Le drapeau bleu blanc rouge et l'inscription "1998 - 2018" après la victoire de l'équipe de France de football en Russie Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Date : 28/01/2020
La Tour Eiffel pour son 130e anniversaire en 2019 Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 28/01/2020
Un homme teste la Tyrolienne de la Tour Eiffel à 115 m de hauteur en 2019 Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 28/01/2020
1/1
Marie Gingault

Le 28 janvier 1887 marque le début du chantier de la prestigieuse "Dame de fer". Haute de 324 mètres de haut, si l'on prend en compte ses antennes, la Tour Eiffel a été achevée le 31 mars 1889. Un temps record pour une oeuvre d'envergure : 2 ans, 2 mois et 5 jours, ce qui s'impose comme une véritable prouesse technique. 

C'est en amont de l'Exposition Universelle de 1889, date marquant le centenaire de la Révolution française, qu'un grand concours est lancé dans le Journal Officiel. Choisi parmi 107 propositions, le sujet accepté est celui d'"étudier la possibilité d’élever sur le Champ-de-Mars une tour de fer, à base carrée, de 125 mètres de côté et de 300 mètres de hauteur". 

Il n'a fallu que cinq mois pour construire les fondations de la tour, et 21 mois pour réaliser le montage de la partie métallique. La Tour, avant même la fin de sa construction, alimentait déjà les débats et ne comptait pas que des adeptes. Le 14 février 1887 paraît même dans le journal Le Temps, la "protestation des Artistes". Parmi les signataires, Guy de Maupassant, Alexandre Dumas fils ou encore Leconte de Lisle.

1. Gustave Eiffel n'a pas inventé la tour Eiffel

Le projet de construire une tour de 300 m de hauteur, (symboliquement 1.000 pieds) n'est en fait pas sorti de la tête de Gustave Eiffel mais de celle de Maurice Koechlin, un ingénieur franco-suisse. Avec son collègue Émile Nouguier, ingénieur lui aussi, ils ont l'idée en 1884, de créer une haute tour, celle qui deviendra la Tour Eiffel.

À lire aussi
Les voies sur berges à Paris (illustration) Anne Hidalgo
Coronavirus et confinement : les voies sur berge et le Champs-de-Mars fermés à Paris

Si l'idée n'est pas de lui, Gustave Eiffel est bien l'entrepreneur de la Tour Eiffel et sera d'ailleurs décoré de la Légion d'honneur au sommet de la Tour une fois celle-ci terminée. Initialement, la Tour Eiffel était amenée à disparaître, tout comme les autres monuments réalisés pour l'Exposition Universelle. Mais Gustave Eiffel, fermement opposé à la déconstruction, s'est battu pour la garder intacte. 

Des hommes d'affaires américains ont même voulu l'acheter pour la démonter pièce par pièce et la transporter en Amérique latine pour qu'elle devienne un phare en Bolivie. Mais en 1903, la Tour est définitivement sauvée lorsque Gustave Eiffel la met à disposition du ministère de la Guerre pour des expériences de TSF, l’ancêtre de la radio.

2. Elle aurait pu s'appeler Tour Bönickshausen

Et si le symbole de la France et particulièrement de Paris, s'était appelé la Tour Bönickshausen ? Cela aurait pu arriver car Gustave Eiffel, lors de sa naissance à Dijon, est enregistré à l'état civil sous le nom de Gustave Bönickshausen, dit Eiffel. Ce n'est qu'en 1877 que l'entrepreneur fait effacer les origines allemandes de son nom, après la défaite de la France face à la Prusse.

Par ailleurs, les événements insolites inspirées par la Tour Eiffel existent de longue date. Le 4 février 1912, Franck Reichelt, tailleur français d'origine autrichienne souhaite tester sa nouvelle invention, le "costume parachute", en sautant du premier étage. Un échec fulgurant car l'homme est décédé sur le coup.

3. Professionnels de la photo, attention

La Tour Eiffel qui s'illumine toute les heures dès la tombée de la nuit fait toujours son petit effet chez les Parisiens et les touristes. Mais attention, diffuser publiquement une photo de la Tour Eiffel de nuit peut vous coûter cher si vous êtes un professionnel : jusqu'à trois ans de prison et une amende de 300.000 euros.

Ce n'est pas tant photographier la Tour Eiffel qui est répréhensible mais photographier ses 250 projecteurs et ses 20.000 ampoules, qui constituent, comme énoncé par le droit, "une création visuelle originale" et "une œuvre de l’esprit".

"Les différents éclairages de la Tour Eiffel (illumination dorée, scintillement, phare et les éclairages événementiels) sont protégés, peut-on lire sur le site officiel du monument. L’exploitation de l’image de la Tour Eiffel de nuit est donc sujette à autorisation préalable de la Société d'exploitation de la Tour (Sete). Cette exploitation est soumise au paiement de droits dont le montant est fonction de l’utilisation envisagée, du plan média." 

Si les prises de vues de la Tour de nuit ne nécessitent aucun accord préalable pour les particuliers et les usages privés, les professionnels doivent quant à eux, impérativement se rapprocher des équipes du monument.

Certaines des anecdotes sont tirées du livre de François Vey, "La Tour Eiffel, vérités et légendes", aux éditions Perrin (2018).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour Eiffel Diaporama Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants