2 min de lecture Bande dessinée

"Anaïs Nin sur la mer des mensonges" de Léonie Bischoff est la BD de l'été 2020

Anaïs Nin est une auteure surtout connue pour son journal qui fit grand bruit au début du XXe siècle. Artiste, femme, fille, maîtresse... Toutes les facettes de sa vie sont mises en mots et en images par Léonie Bischoff.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"All Rise", le nouvel album de Gregory Porter Crédit Image : Casterman | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

La bande dessinée RTL de la rentrée, éditée par Casterman est un album de Léonie Bischoff qui retrace la vie d’une auteure américaine : Anaïs Nin. Un auteure surtout connue pour son journal qui fit grand bruit. 

Elle avait commencé à l’écrire adolescente, vers l'âge de 11 ans, d’abord à l'attention de son père. En l'absence de son père, ce journal va devenir le confident d'Anaïs Nin, son ami, son amant, sa raison d'être. Elle le tiendra toute sa vie se jurant de ne pas l'éditer. D’où cette liberté qui ne doit rien au style, ou à l'imagination : c'était sa vie, ses mœurs qui étaient libres, libérés, et même déchaînés de transgression. 

Les premières pages de la bande dessinée montre Anaïs Nin à Paris, au tout début des années 30. Elle est la jeune épouse timide du banquier Hugo Guiler. Elle rougit quand son mari la présente comme une artiste puisqu’elle a commencé à écrire, notamment un essai sur D.H. Lawrence, l'auteur de L’Amant de Lady Chatterley … En effet, elle a du mal à se considérer comme écrivain. C'est alors qu'un soir son mari rentre à la maison avec un écrivain américain sans le sou qui vient de débarquer à Paris, il s'appelle Henry Miller et il veut lire ce qu'Anaïs a écrit sur Lawrence. 

"Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges" de Léonie Bischoff
"Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges" de Léonie Bischoff Crédit : Casterman

Anaïs Nin va devenir la maîtresse de Henry Miller, la maîtresse de la femme d’Henry Miller, June, la maîtresse de son psychanalyste, de son prof de danse, de son éditeur… La liste des amants d’Anaïs Nin est longue... Mais attention, elle les triait sur le volet du génie. Ses amours l'ont construite intellectuellement et révolutionnée sexuellement. C'est tout ce processus de désinhibition que raconte la bande dessinée de Léonie Bischoff.  Mais on peut dire que sa grande histoire d'amour, c'est avec Henry Miller et sa femme June. 

À lire aussi
"L'Alcazar" de Simon Lamouret bande dessinée
"L'Alcazar" de Simon Lamouret est la BD RTL du mois de septembre 2020

Anaïs Nin n'a pas eu d'enfant. Elle s'est fait avorter, malgré le désir de son mari de garder l'enfant. Le récit de l’avortement fait partie des planches les plus fortes de l'album avec celles qui racontent l’histoire d’Anaïs avec son père. Parce qu'après l'avoir pour ainsi dire abandonnée, elle et sa mère, il va réapparaître dans la vie de sa fille. En 1933, elle a 30 ans. Elle va le revoir. On apprendra qu'il a abusé d'elle quand elle était petite. Devenue femme, elle deviendra sa maîtresse. Leonie Bischoff raconte sans fard cette transgression et rend hommage à cette grande écrivaine que fut Anaïs Nin. L'ouvrage est éditée par Casterman et c’est la bande dessinée RTL de la rentrée ! Et il nous fait bien commencer l'année. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants