1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Windows 10 disponible, 3 raisons de l'adopter
3 min de lecture

Windows 10 disponible, 3 raisons de l'adopter

L'entreprise américaine a lancé mercredi 29 juillet la dernière version de son système d'exploitation, chargée de faire oublier l'échec de Windows 8.

Le directeur général de Microsoft Satya Nadella lors de la présentation de Windows 10, le 21 janvier dans l'état du Washington.
Le directeur général de Microsoft Satya Nadella lors de la présentation de Windows 10, le 21 janvier dans l'état du Washington.
Crédit : GLENN CHAPMAN / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

À Microsoft, la rupture est d'abord une affaire de communication. Signe de sa volonté de couper les ponts avec son précédent système d'exploitation pour ordinateurs, le géant américain du logiciel est passé directement de la version 8 à la 10. Disponible depuis mercredi 29 juillet dans 190 pays, Windows 10 a la lourde tâche de faire oublier l'échec commercial de son prédécesseur et de combler le retard pris par Microsoft dans le virage du mobile.

Une mise à jour gratuite pour favoriser son adoption

Au regard des habitudes de Microsoft, c'est une petite révolution. Windows 10 est proposé gratuitement aux utilisateurs dont les machines sont déjà équipées des versions 7 et 8 de l'OS (operating system). Ces derniers disposent d'un an pour basculer sur Windows 10, soit jusqu'au 29 juillet 2016. Pour les autres, ceux qui utilisent Windows XP ou une version antérieure, Windows 10 sera commercialisé à partir de 139 euros. 

Lancé il y a trois ans, Windows 8 a été adopté par un peu moins de 15% des machines dans le monde, contre 60% pour Windows 7. Côté entreprise, secteur crucial pour Microsoft, la proportion est encore plus faible. La faute à un système d'exploitation qui a déçu et désorienté les utilisateurs. Avec cette mise à jour gratuite, Microsoft espère équiper un milliard de machines d'ici à 2018. Il compte actuellement 1,5 milliard d'utilisateurs, essentiellement sur PC.

Un OS universel pour stimuler l'écosystème

À l'heure où les ventes d'ordinateurs ne cessent de décliner, Microsoft mise sur un système d'exploitation universel, qui fonctionne aussi bien sur PC, smartphone ou tablette, jetant même quelques ponts avec la Xbox One et la réalité augmentée. "Nous allons bâtir la plus grande panoplie de passerelles pour tous les développeurs", promet déjà Satya Nadella, directeur général de Microsoft. Une stratégie qui pourrait bénéficier à l'ensemble des produits de l'entreprise, notamment Windows Phone.

À lire aussi

À la traîne sur le segment du mobile, Microsoft veut rattraper son retard et s'assurer rapidement une base importante d'utilisateurs en proposant la mise à jour gratuitement pour les utilisateurs de Windows 7 et 8. Un appel d'air qui devrait se traduire par un important manque à gagner sur le court terme mais devrait porter ses fruits à moyen terme. Ce noyau unifié devrait pousser les développeurs à créer davantage de logiciels pour Windows 10 et densifier un magasin d'applications peu compétitif face aux boutiques iOS et Android.

Pour les entreprises, qui constituent l'une des principales parts de marché de Microsoft, la fin du support technique de Windows 7, le système d'exploitation le plus utilisé dans le monde et en France, doit également accélérer la migration vers Windows 10.

Des nouveautés prometteuses

Côté interface, Microsoft joue la carte de la sécurité et propose une expérience à mi-chemin entre retour aux sources et nouveautés. La suppression du menu "Démarrer" avait fait hurler les utilisateurs de Windows 8 ? Le voila qui revient en bas à gauche de l'écran dans une version améliorée et personnalisable à souhait. L'interface en tuiles colorées tant décriée de Windows 8 - que ses fans pourront cependant rétablir - fait place à un design qui rappelle celui de Windows 7 et XP.

La nouvelle interface de Windows 10 présenté par Microsoft mardi 30 septembre 2014
La nouvelle interface de Windows 10 présenté par Microsoft mardi 30 septembre 2014
Crédit : Capture d'écran

Windows 10 inaugure un centre de notifications logé dans le menu démarrer qui présente les dernières actualités thématiques. Comme Apple sur ses Mac, un task view permet désormais d'avoir un aperçu rapide de l'ensemble des fenêtres ouvertes. Les logiciels, appelés applications, peuvent s'afficher en mode fenêtre et être redimensionnés pour fonctionner en parallèle. Un système de bureaux virtuels permet de basculer d'une session personnelle à une session professionnelle en un clin d’œil. Windows 10 intègre aussi des systèmes de déverrouillage biométriques (Hello) basés sur la reconnaissance faciale et le scanner rétinien.

Windows 10 pousse Internet Explorer vers la sortie au profit de Edge, un navigateur annoncé plus véloce que Chrome et Firefox. Ce logiciel permet notamment d'annoter une page web au stylet ou d'enregistrer des contenus dans une liste de lecture dans One Drive pour les relire a posteriori. À la manière de Siri et Google Now, l'assistant vocal de Google, Cortana, fait son entrée dans l'univers des PC.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/