1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Photos, messages, smartphone...À quelles données peut accéder WhatsApp en Europe ?
2 min de lecture

Photos, messages, smartphone...À quelles données peut accéder WhatsApp en Europe ?

Condamnée à une amende record en septembre, la messagerie clarifie sa politique de traitement des données personnelles en Europe pour se mettre en conformité avec les autorités de l'Union européenne.

L'application Whatsapp permet d'envoyer sans frais des SMS, des vidéos, des messages vocaux et des photos à ses contacts
L'application Whatsapp permet d'envoyer sans frais des SMS, des vidéos, des messages vocaux et des photos à ses contacts
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Condamné à une amende record par l'Europe début septembre, WhatsApp clarifie sa politique de traitement des données personnelles sur le Vieux continent. La messagerie sécurisée va commencer à informer ses utilisateurs européens ce lundi 22 novembre que ses conditions d'utilisation ont été actualisées.

"Nous savons que les questions de confidentialité sont au cœur des préoccupations de nos utilisateurs. C'est pourquoi nous souhaitons faire preuve de la plus grande clarté : cette mise à jour ne change pas la façon dont nous exerçons nos activités, y compris la façon dont nous traitons, utilisons ou partageons vos données, y compris avec notre société mère, Meta. Nous avons seulement réorganisé notre Politique de confidentialité et l'avons mise à jour en y incluant des informations supplémentaires", aécrit la messagerie sur son site.

Le 2 septembre, la Commission de protection des données irlandaise, la DPC, compétente au niveau de l'Union européenne, avait infligé à WhatsAppune amende de 225 millions d'euros pour ne pas avoir suffisamment détaillé les conditions d'utilisation de la messagerie. WhatsApp avait jusqu'au 22 novembre pour préciser à ses utilisateurs l'utilisation qui est faite de leurs données et notamment leur traitement par les autres entreprises du groupe Facebook.

Concrètement, la mise à jour ne change pas fondamentalement le fonctionnement de la messagerie. WhatsApp ne peut pas lire, écouter, ni exploiter le contenu des conversations, qui sont protégées par le chiffrement de bout en bout. En revanche, l'application peut collecter et transmettre aux autres entreprises du groupe les informations qui ne sont pas protégées, à savoir le numéro de téléphone, la photo de profil et la liste des contacts.

À lire aussi

WhatsApp collecte aussi les métadonnées techniques des échanges, c'est-à-dire l'heure et la durée des messages, les numéros des participants à la discussion, le système d'exploitation des smartphones utilisés, l'opérateur mobile, la langue et l'adresse IP. Ces informations permettent également à l'application d'estimer la géolocalisation approximative de l'utilisateur.

Cette mise à jour des conditions d'utilisation de WhatsApp intervient près d'un an après l'annonce du changement des règles d'utilisation de la plateforme qui avait suscité l'inquiétude et la fuite de nombreux utilisateurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/