1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. WhatsApp, la messagerie mobile de Facebook, dépasse le milliard d'utilisateurs
1 min de lecture

WhatsApp, la messagerie mobile de Facebook, dépasse le milliard d'utilisateurs

La filiale de Facebook touche une personne sur sept dans le monde, mais n'a pas encore de modèle économique clairement défini.

Un juge a ordonné le blocage de l'application WhatsApp pour trois jours au Brésil.
Un juge a ordonné le blocage de l'application WhatsApp pour trois jours au Brésil.
Crédit : AFP
Michael Ducousso & AFP

La messagerie mobile WhatsApp a franchi la barre symbolique du milliard d'utilisateurs. L'application a ainsi plus que doublé son audience depuis l'annonce de son rachat par Facebook début 2014. 

La société américaine a annoncé la nouvelle, ce lundi 1er février, sur son blog officiel : "Depuis aujourd'hui, un milliard de personnes utilisent WhatsApp. C'est presque une personne sur sept sur la Terre qui utilisent WhatsApp chaque mois pour rester en contact avec leurs proches, leurs amis et leur famille".

WhatsApp avait été la plus grosse acquisition de l'histoire de Facebook : ce dernier avait certes payé en grande partie avec ses propres actions, mais le montant de la transaction était évalué lors de son bouclage début octobre 2014 à plus de 20 milliards de dollars. La priorité affichée par le PDG-fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg, était d'augmenter la base d'utilisateurs de WhatsApp. Il avait aussi évoqué des opportunités de monétisation une fois dépassé le milliard d'utilisateurs.

Quel modèle économique adopter ?

WhatsApp s'est toujours dit opposé à la publicité, qui fournit l'essentiel des revenus de sa maison mère, et il a récemment enterré l'idée de faire payer un abonnement pour utiliser son service. Il a en revanche annoncé son intention d'explorer les moyens de permettre aux entreprises d'utiliser sa plateforme pour communiquer avec leurs clients. 

À lire aussi

Cette stratégie ressemble à celle menée depuis des années par des messageries asiatiques comme WeChat, filiale du groupe chinois Tencent. Facebook a déjà pris cette voie depuis l'an dernier avec sa deuxième application de messagerie, Messenger. Cette dernière revendique plus de 800 millions d'utilisateurs et s'ouvre à de plus en plus de services de commerce, de paiements ou de transport.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/