1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Un bug Facebook publie d'anciennes photos sans demander l'autorisation
1 min de lecture

Un bug Facebook publie d'anciennes photos sans demander l'autorisation

Des utilisateurs américains du réseau social se sont plaints de voir d'anciennes publications remises en ligne sans leur consentement.

Plus d'un septième de l'humanité est connecté à Facebook
Plus d'un septième de l'humanité est connecté à Facebook
Crédit : Sipa
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Ces derniers jours, des utilisateurs de Facebook ont constaté que d'anciennes publications avaient été publiées à nouveau par le réseau social, comme si une tierce personne avait pris possession de leur compte. Sans demander l'autorisation ni fournir d'explication, Facebook aurait ainsi fait apparaître des photos ou des statuts anciens comme des nouveaux contenus s'affichant au sein du fil d'actualité des autres utilisateurs. 

Certains utilisateurs affirment que des images auparavant supprimées ont aussi été publiées sans leur consentement. D'autres évoquent la suppression de certains de leurs contacts et l'ajout d'autres membres, toujours sans leur autorisation.

Un problème avec la rétrospective de l'année ?

L'origine du problème est encore inconnue. Ce dysfonctionnement pourrait être lié à une fonctionnalité utilisée par Facebook pour accroître l'engagement de ses utilisateurs. Selon le Boston Globe, les plaintes ont afflué à partir du 9 décembre, peu après le lancement par Facebook du "Year in review", une rétrospective vidéo de l'année 2016 proposée par le réseau social à ses membres. Facebook parcourt les anciennes publications et en sélectionne certaines pour constituer ce best-of que les utilisateurs sont libres de partager ou non.

Interrogé par le site spécialisé américain PCMag, un responsable de Facebook a reconnu l'existence du problème et assuré que ses équipes s'employaient à le résoudre. Cette fausse note intervient dans une période compliquée pour le réseau social. Il y a un mois, Facebook avait annoncé par erreur la mort de 2 millions de ses utilisateurs, dont Mark Zuckerberg. Le PDG de l'entreprise cherche également la parade pour endiguer la diffusion de fausses informations, dont l'influence a été constatée dans la dernière élection présidentielle américaine.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/