2 min de lecture Connecté

Twitter censure mollement l'appel à tuer des Français de l'ex-Premier ministre malaisien

L'ancien Premier ministre de Malaisie a estimé au détour d'une série de tweets que les musulmans "ont le droit de tuer des millions de Français" en représailles des "massacres du passé". Le tweet est resté en ligne plusieurs heures avant d'être supprimé par le réseau social.

Twitter (illustration)
Twitter (illustration) Crédit : ALASTAIR PIKE / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et AFP

La crise entre la France et une partie du monde musulman autour du droit à la caricature de Mahomet place Twitter face aux contradictions de son système de modération. 

Quelques heures après l'attentat qui a coûté la vie à au moins trois personnes ce 29 octobre à Nice, l'ancien Premier ministre de la Malaisie, Mahathir Mohamad a estimé sur Twitter que les musulmans avaient le droit "de tuer des millions de Français en raison de leurs massacres du passé". 

Le tweet est resté en ligne pendant près de trois heures avant d'être finalement retiré par le réseau social après avoir été dénoncé par le gouvernement français.

"Au cours de leur histoire, les Français ont tué des millions de gens. Beaucoup étaient musulmans. Les musulmans ont le droit d'être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé", a écrit Mahathir Mohamad, dont le compte est suivi par 1,3 million de personnes. 

Twitter a d'abord maintenu pendant plusieurs heures ce tweet en invoquant un "intérêt pour le public", tout en l'accompagnant d'un avertissement. Mais le tweet était simplement masqué et il était toujours possible d'y accéder.

Le compte n'a pas été suspendu

À lire aussi
L'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (illustration) Connecté
Pourquoi la 5G va avoir du retard dans les aéroports français

Le compte de l'ancien chef du gouvernement malaisien n'a cependant pas été suspendu, contrairement à ce qu'avait demandé le gouvernement français par la voix du secrétaire d'Etat français au numérique Cédric O. 

"Je viens de m'entretenir avec le Directeur Général de Twitter France. J'ai exigé que le compte de (Mahathir Mohamad) soit immédiatement suspendu. Twitter ne saurait se rendre complice d'un appel au crime", a-t-il indiqué sur son compte personnel, en français et en anglais.

Une copie du message a également été publiée par l'homme politique malaisien sur Facebook avant d'être supprimée quelques heures après, rapporte BFMTV. Son compte est suivi par près de 4 millions de personnes sur la plateforme.

Après la décapitation de l'enseignant français, Samuel Paty, par un jeune de 18 ans Russe tchétchène, Emmanuel Macron a promis que la France ne renoncerait pas aux caricatures, au nom de la liberté d'expression. Ses propos ont entraîné dans plusieurs pays musulmans de vives tensions, allant de manifestations jusqu'au boycott de produits français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Terrorisme Twitter
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants